Connect with us

France

Un homme de 27 ans a été abattu accidentellement lors d’une soirée costumée peaky blinders

Published

on


Un homme a été tué accidentellement lors d’une soirée costumée Peaky Blinders après qu’un invité a apporté une arme à feu chargée dans le cadre de son costume.

L’un des fêtards a involontairement tiré dans la poitrine de Thomas Bernabé lors d’un réveillon du Nouvel An qui s’est tenu en Dordogne, dans le sud de la France.

Thomas Bernabe a été mortellement abattu par un invité lors d’une fête du Nouvel An qui s’est tenue en Dordogne, dans le sud de la France.

Le groupe d’anciens amis du secondaire, âgés principalement d’une vingtaine d’années, s’est tenu dans une maison isolée du village de Monbazillac.

Le thème était basé sur le succès Netflix et le drame de la BBC Peaky Blinders, mettant en vedette Cillian Murphy et Tom Hardy.

Se d’abord à Birmingham, la série suit les exploits de la famille Shelby au lendemain de la Première Guerre mondiale.

Thomas, 27 ans, a été tiré sur un autre client, également 27 ans, à l’intérieur d’un garage pendant que les gens fumaient à l’extérieur, quelques heures avant minuit.

Les services d’urgence ont été appelés à la fête à 21h30 et ont constaté que l’homme avait reçu une balle dans la poitrine.

Malheureusement, Thomas a été déclaré mort sur les lieux.

Le thème de la fête était basé sur le drame de la BBC Peaky Blinders

L’homme qui a tiré le fusil chargé a été arrêté sur des soupçons d’homicide involontaire coupable et risque jusqu’à cinq ans de prison.

L’arme n’aurait pas été chargée et appartenait à son père, selon les médias locaux.

Les flics ont dit que plusieurs fêtards avaient apporté des armes à l’événement de déguisement et ils traitent l’incident comme une fusillade accidentelle.

« Une vingtaine de personnes nées entre 1991 et 1993, toutes d’anciens amis du lycée, se sont rassemblées jeudi dans une maison isolée pour une soirée costumée inspirée de cette série télévisée britannique, qui met en scène des gangsters en costumes et casquettes trois pièces », a déclaré la procureure Odile de Fritsch.

« Vers 21h30, un coup de feu a été tiré à partir d’une arme apportée par un invité. »

La victime était un enfant unique et ses parents ont qualifié leur douleur d’« atroce » à la suite de la tragédie.

Il a travaillé comme directeur de la communication pour un cabinet spécialisé dans les motos et ses collègues se sont dits « joviaux et généreux », rapporte Le Petit Bleu.

La sortie a également signalé que quatre armes à feu avaient été apportées à l’événement et étaient utilisées pour imiter les scènes peaky blinders pour une séance photo.

La fête a eu lieu dans une maison isolée de Monbazillac



Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tendance