Connect with us

France

Seulement 352 personnes en France obtenir Jab Covid après bâclé système de commande de l’UE

Published

on


Seuls 352 personnes ont été vaccinées pour covid-19 en France à ce jour, selon les chiffres.

Le vaccin Pfizer/BioNTech a été approuvé pour une utilisation dans tous les États de l’Union européenne le 21 décembre.

⚠️ Lire notre blog coronavirus en direct pour les dernières nouvelles et mises à jour

Mauricette, Français femme de 78 ans, a été la première personne à recevoir le vaccin dans le pays.

Le déploiement du vaccin en France a débuté le 27 décembre

L’Agence européenne des médicaments a autorisé le médicament pour les habitants de l’Union après qu’il a commencé à être distribué au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Toutefois, l’UE n’a commandé que jusqu’à 300 millions de doses à Pfizer/BioNTech, ce qui n’est pas suffisant pour la population de l’Union de 446 millions d’habitants.

Uğur Şahin, le chef de la société allemande de biotechnologie, a déclaré à Der Spiegel que le processus de commande en Europe « n’est certainement pas allé aussi vite et en douceur qu’avec d’autres pays ».

Le système de distribution a été critiqué car la demande est énorme, mais les stocks sont limités, ce qui signifie que le déploiement dans toute l’UE pourrait prendre plus de temps que prévu.

La France a commencé à administrer le jab le dimanche 27 décembre, avec une femme de 78 ans nommée Mauricette devenant la première personne vaccinée contre Covid-19 dans le pays.

Mais depuis le début de la distribution du vaccin, seules quelques centaines de personnes ont été inoculées, selon les données publiées par le ministère Français de la Santé.

PROCESSUS LENT

Cela signifie que 0,0005 % de la population a été vaccinée jusqu’à présent, ce qui fait de la France l’un des pays les plus lents au monde en termes de distribution de vaccins.

Le Français a été accusé de s’en prendre aux anti-vaxxers, les responsables de la santé affirmant que le pays se met en place pour « un marathon, pas un sprint », rapporte The Guardian.

Les dirigeants de l’opposition ont déclaré que la lenteur du programme de vaccination a fait de la France le « dunce » de l’Europe.

Dans une lettre, d’autres critiques de l’opposition ont écrit : « La vaccination de masse est le moyen ultime de voir notre pays sortir de la situation économique dommageable causée par la crise sanitaire. Pourtant, la France vaccine 10 000 fois plus lentement que le Royaume-Uni.

Le Français a déclaré qu’il vise à vacciner un million de personnes âgées et à risque en janvier, ce qui nécessiterait plus de 31 200 vaccinations par jour.

Selon un récent sondage, seulement environ 40 pour cent des Français personnes se sont déclarées prêtes à se faire vacciner contre Covid-19.

Emmanuel Macron a exhorté les gens à faire confiance aux scientifiques qui ont développé le jab

Français Emmanuel Macron a déclaré que le vaccin n’était pas obligatoire, mais a exhorté les gens à faire confiance aux scientifiques qui l’ont mis au point.

Lorsque le déploiement du vaccin a commencé, les premières personnes à le recevoir étaient le personnel et les résidents des foyers de soins, ainsi que ceux considérés comme plus vulnérables au virus.

Suite aux critiques sur le déploiement du jab, le ministre français de la Santé Olivier Véran a déclaré que les travailleurs de la santé âgés de plus de 50 ans pourront recevoir le vaccin à partir de demain.

Il a tweeté: « Soyez rassurés. La campagne de vaccination sera bientôt mise à l’échelle.

« Le vaccin est une occasion historique de mettre fin à cette pandémie et de reprendre une vie normale. Nous ne le manquerons pas.

CONSENTEMENT ÉCRIT

« Nous avons décidé d’accélérer la protection des groupes prioritaires.

« Dès lundi, les travailleurs de la santé âgés de 50 ans et plus qui le souhaitent pourront être vaccinés dans les centres qui ont déjà des vaccins.

« Ces vaccins sont progressivement livrés en France et bientôt plus de 100 hôpitaux équipés pourront les administrer chaque jour.

« En outre, avant le début du mois de février, les premiers centres de vaccination ouvriront leurs portes dans les villes pour commencer à vacciner les personnes âgées de 75 ans et plus, puis les personnes âgées de 65 ans et plus, etc. »

La France est le seul pays européen à exiger un consentement écrit avant que les gens reçoivent leur jab, rapporte The Connexion.

Margaret Keenan, 90 ans, a été la première personne au Royaume-Uni à recevoir le vaccin Pfizer/BioNTech Covid-19

L’Allemagne est également sous pression pour intensifier le processus que les chiffres de samedi dernier à mercredi a montré 131.626 citoyens avaient reçu le jab Pfizer / BioNTech.

En Italie, plus de 32 000 personnes ont été vaccinées contre Covid-19 jusqu’au 31 décembre, selon le journal italien La Repubblica.

Le Royaume-Uni, qui a quitté l’UE à 23 heures le 31 décembre, a été le premier pays au monde à approuver l’utilisation du vaccin Pfizer/BioNTech.

Le déploiement a commencé le 8 décembre, margaret Keenan, 90 ans, devenant la première personne à recevoir une première dose du jab.

Hier Le secrétaire à la Santé Matt Hancock a confirmé que plus d’un million de personnes au Royaume-Uni avaient déjà reçu leur jab.

M. Hancock a tweeté: « Merci à tous ceux qui jouent leur rôle dans l’effort national pour vaincre le coronavirus.

« Plus d’un million de personnes ont déjà été vaccinées.

« Avec l’accélération du déploiement du vaccin, la fin est en vue et nous nous en sortirons ensemble. »

Elle intervient alors que Le Soleil lance un appel à 50 000 bénévoles pour qu’ils aident les centres de vaccination de Covid – afin d’inoculer le plus de personnes possible.

Nous avons appelé nos lecteurs à se joindre à Jabs Army pour s’assurer que 15 millions de personnes se font vacciner d’ici mars.

La Grande-Bretagne a terminé l’année 2020 avec la bonne nouvelle que le vaccin d’Oxford est maintenant approuvé pour une utilisation – avec les premiers jabs devrait être déployé lundi.

Cela signifie que le Royaume-Uni a suffisamment de doses de vaccin pour immuniser l’ensemble de la population – avec le potentiel de 24 millions de personnes pour obtenir le jab avant Pâques.

Au Royaume-Uni, le nombre total de personnes ayant donné un résultat positif au test de dépistage du Covid-19 est de 2 599 789.

Depuis le début de la pandémie, 74 570 personnes sont mortes au Royaume-Uni après avoir été testés positifs au virus, selon les dernières données.



Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trending