Connect with us

Sport

Oscar Da Silva, grand homme de l’ALBA Berlin sur TalkBasket: « Je sais que j’appartiens à ce niveau »

Published

on


Oscar Da Silva, grand homme de l’ALBA Berlin, s’est entretenu avec après la victoire à domicile 92-84 de son équipe contre Monaco lors de la 17e journée de l’Euroligue.

L’avant-centre de la puissance allemande s’est ouvert sur une variété de sujets. Depuis sa première saison en EuroLeague, les différences entre le basket-ball universitaire et professionnel, les performances de l’ALBA Berlin dans la saison et la possibilité de jouer pour l’Allemagne à l’EuroBasket 2022 en septembre.

Oscar Da Silva a participé à 16 matchs d’Euroligue, avec des moyennes de 10,6 points (sur 65,7% de tirs) et 3,4 rebonds. De son côté, l’ALBA Berlin est à 6-11 après la fin de la première partie de la saison.

Cette saison marque vos débuts dans la compétition de clubs de haut niveau et vous avez été l’un des meilleurs joueurs de l’ALBA Berlin jusqu’à présent. Comment évaluez-vous votre performance dans cette première partie de la saison ?

Je suis vraiment excité par la rapidité avec laquelle l’équipe m’a intégré et par la rapidité avec laquelle j’ai pu trouver mon rythme sur le terrain. Compte tenu de la rapidité avec laquelle j’ai dû comprendre le nouvel environnement en termes de basketball, mais aussi en dehors du terrain, je suis évidemment très heureux de la transition.

En jouant à un tel niveau pour la première fois de votre carrière, quels défis avez-vous rencontrés? Comment avez-vous réussi à vous adapter à ce nouvel environnement ?

Le niveau de physique et de basketball que les joueurs ont à ce niveau est exceptionnel. J’ai beaucoup à apprendre, mais je sais que j’appartiens à ce niveau et je tire ma confiance du succès que j’ai.

Quelles différences avez-vous remarquées entre le basket-ball NCAA, où vous avez joué pendant quatre ans à Stanford, et l’EuroLeague ? Croyez-vous que le style de jeu est le même dans les deux ligues?

Le niveau de basketball dans les deux ligues est assez différent, juste parce que les joueurs sont tellement meilleurs au niveau professionnel. Vous devez donc prendre des décisions beaucoup plus rapidement, mieux penser au jeu et aussi vous adapter à la physicalité. À l’université, j’ai l’impression que le talent du basketball a beaucoup plus d’influence sur le jeu que chez les pros.

L’ALBA a une fiche de 6-11 jusqu’à présent, avec quelques défaites difficiles en temps de crise qui ont coûté à l’équipe une place dans la zone des séries éliminatoires. Avec plusieurs matchs restants et la huitième place à seulement trois victoires, quels changements pensez-vous que l’équipe devrait faire pour renverser la situation?

Nous venons d’obtenir une victoire contre une bonne équipe de Monaco et je pense que nous avons réalisé de très bons matchs jusqu’à présent cette saison. Notre plus grand défi est la régularité et nous avons eu de la malchance avec les blessures. Mais, si nous pouvons jouer à notre meilleur niveau ou presque avec une grande constance, je pense que nous pouvons encore gagner beaucoup de matchs cette saison.

Et une dernière question : vous avez déjà joué pour les équipes allemandes U-18 et U-19. À quelques mois de l’EuroBasket 2022, pensez-vous que vous pourriez avoir une place dans la liste finale (ou du moins préliminaire) de l’Allemagne pour le tournoi ?

Je ne suis pas vraiment préoccupé par ce sujet pour le moment. Mais j’ai été en contact avec l’entraîneur Herbert et je lui ai dit que j’aimerais jouer pour l’équipe nationale à un moment donné. Les grands postes sont très talentueux pour nous en ce moment, mais j’espère pouvoir m’habiller pour l’équipe d’Allemagne tôt ou tard.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tendance