Connect with us

Sport

Olympiacos prend le thriller en OT et la revanche à Lyon

Published

on



Kostas Sloukas Olympiacos vs ASVEL

Avec Kostas Sloukas et Shaquielle McKissic en tête de leur équipe, l’Olympiacos s’offre le match contre l’ASVEL en OT, 93-101, mardi soir (19/1). Avec le club Français venant d’une victoire massive au Pirée quatre jours plus tôt, l’Olympiacos a dû mettre un peu d’énergie sur le terrain et se battre pour chaque ballon et chaque possession.

Kostas Sloukas avec 23 points et le triple au buzzer pour égaliser en quatrième période et Shaquielle McKissic avec 23 points supplémentaires ont été les meilleurs marqueurs pour les Grecs menant l’Olympiacos à un retour et une victoire bien nécessaire. Pour l’ASVEL, Norris Cole a été le meilleur marqueur avec 21 points tandis que David Lighty en a ajouté 18 autres.

Bons choix en attaque – encore mieux en défense

Malgré un bon départ de l’ASVEL, l’Olympiacos a rebondi dans le premier quart-temps, a fait les bons choix en attaque et a joué dur en défense. L’ASVEL a déplacé le ballon, Bako étant leur principale arme offensive, mais s’est retrouvé coincé dans la défense coriace de l’Olympiacos. Contrairement à leur match au Pirée vendredi dernier, Kostas Sloukas n’était pas seulement un passeur mais aussi un buteur, se créant des occasions pour ses coéquipiers mais aussi des seaux difficiles. L’Olympiacos avait l’énergie qui lui manquait la semaine dernière dans ce premier quart-temps et a terminé avec 8 points d’avance (15-23).

Leur 8-0 exécuter les choses liées dans la seconde

En commençant par un 8-0 L’ASVEL s’est battue en début de deuxième quart-temps pour égaliser (28-28). Avec les deux équipes vont en tête-à-tête dans la plupart du temps, Olympiacos renforcé leur défense, a trouvé les bons choix en attaque et a conservé leur avance de 7 points pour fermer la première moitié, 37-44, avec Hassan Martin ayant le 4/4 absolu à l’intérieur de la peinture.


Photo: Euroligue de basket

La défense judiciaire complète fait le travail pour l’ASVEL

A l’approche du deuxième quart-temps, l’ASVEL s’est défendue, a joué une défense solide et revient à un point (53-54). Contrairement au deuxième quart-temps, le club Français n’a pas relâché sa défense et éliminé la créativité de l’Olympiacos, pour terminer le troisième quart-temps à seulement 2 points (61-63).

Ils étaient plus énergiques, mais ensuite il y avait Sloukas

L’énergie et la défense ont été les éléments clés du quatrième quart-temps pour l’ASVEL. Avec olympiacos riposter et même obtenir la tête, le club Français a joué une défense difficile et a montré un peu d’énergie sur le terrain. Alors que l’Olympiacos est presque prêt à perdre son deuxième match de suite contre l’ASVEL, Kostas Sloukas, de sang-froid, a tiré le gros triplé pour les Grecs, envoyant le match à l’OT.

Ils se sont vengés à l’OT

L’Olympiacos a pris la bataille de la ligne des lancers francs contre l’ASVEL en prolongation. Le club Français a commis des revirements inutiles, donnant à l’Olympiacos la chance de courir le terrain, obtenir les appels faute et construit une avance de court point qu’ils ont réussi à garder jusqu’à la fin du match.



Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tendance