Connect with us

Technologie

NTT Group augmentera son empreinte mondiale de 20 % au cours des 18 prochains mois

Published

on


Le géant de la colocation neutre vis-à-vis des opérateurs, NTT, s’est engagé à augmenter la taille de son empreinte mondiale de centres de données de 20% supplémentaires au cours des 18 prochains mois, alors que la pandémie continue d’alimenter la demande pour ses services.

La société est l’un des plus grands fournisseurs de colocation au monde et possède déjà des centres de données en Europe, en Amérique du Nord, en Afrique et en Asie, ayant déployé des efforts concertés au cours des 12 derniers mois pour mettre en ligne de nouveaux sites en ligne et des sources de connectivité réseau à tous ces endroits.

En ce qui concerne ses opérations en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique (EMEA), la société a ouvert de nouveaux centres de données à Amsterdam, Munich, Francfort et au Royaume-Uni au cours de l’année écoulée, ce dernier pouvant augmenter la capacité de colocation qu’elle peut offrir de plus de 200%.

« Au cours des deux prochaines années, NTT augmentera sa charge informatique disponible dans la région EMEA de plus de 40 % en construisant 13 nouveaux bâtiments de centres de données sur neuf marchés dans six pays pour fournir une charge informatique supplémentaire de 115 MW sur 50 000 m2 », a confirmé la société dans un communiqué.

Certaines de ces nouvelles constructions verront l’entreprise développer son empreinte de centre de données dans des villes où elle n’était pas présente auparavant, notamment Madrid et Johannesburg, tout en augmentant sa capacité de calcul dans les sites existants, notamment à Vienne, Zurich, Londres et en Allemagne.

La société a également des plans en place pour mettre en ligne de nouvelles capacités dans la région Asie-Pacifique, et est au milieu d’une construction importante de ses opérations de centre de données en Inde également, ce qui portera le nombre total de campus hyperscale qu’elle exploite dans le pays à cinq au cours des 18 prochains mois.

En plus d’étendre son empreinte mondiale de centres de données, la société est également en train de construire un câble sous-marin de grande capacité – baptisé MIST – pour connecter Singapour, la Malaisie et l’Inde à son réseau, qui devrait être achevé à la mi-2023.

Masaaki Moribayashi, président et administrateur du conseil d’administration de NTT, a cité les retombées continues de la pandémie de coronavirus Covid-19 comme raison de ses plans d’expansion.

« La pandémie a radicalement changé notre mode de vie. La qualité de vie des gens dépend maintenant fondamentalement de cette infrastructure », a déclaré Moribayashi. « Au cours des 18 prochains mois, NTT prévoit d’augmenter les opérations du centre de données de 20 % pour atteindre un total de plus de 600 000 m2 (environ 6,5 M pi2) de surface au sol dans plus de 20 pays et régions.

« NTT a déjà commencé la construction pour ajouter 300 MW de charge informatique à son portefeuille. Avec l’achèvement de nouveaux centres de données, l’expansion des campus et des réseaux haute capacité tels que le câble sous-marin MIST, nous construisons un avenir connecté qui profitera aux clients de NTT dans le monde entier. »

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tendance