Connect with us

Monde

Masques facaux n’est plus nécessaire en Israël après 81% des adultes ont obtenu les deux jabs Covid

Published

on


Le mandat masque a été abandonné en Israël à partir d’aujourd’hui après l’ordre de les en faire à l’extérieur a été déserte – comme 81% des adultes ont reçu les deux jabs coronavirus.

Le pays est devenu l’envie du monde grâce à son incroyable déploiement vaccinal et a fourni un regard passionnant sur la future post-pandémie.

Les Israéliens ont profité d’une journée sans masque pour la première fois depuis l’année dernière

Environ 81% des plus de 16 ans ont reçu les deux doses de vaccin, qui a connu une forte diminution des hospitalisations et des flambées – une perspective prometteuse pour le Royaume-Uni, qui ont connu un succès similaire avec le déploiement du vaccin.

Les Israéliens ont été mis à nu pour la première fois depuis l’année dernière dimanche, après l’annulation du régime obligatoire de couverture des revêtements.

« Nous sommes à la tête du monde en ce moment quand il s’agit de sortir du coronavirus », a annoncé avec enthousiasme le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

« (Mais) nous n’en avons toujours pas fini avec le coronavirus. Il peut revenir.

L’étape a été célébrée avec le slogan « Respirer librement » sur le quotidien numéro un du pays, l’Israël Hayom.

81% de la population adulte a maintenant reçu les deux doses de vaccin

Le port de masques de protection à l’extérieur, appliqué par la police depuis l’an dernier pour des activités non liées à l’exercice, a été éliminé aujourd’hui.

Toutefois, le ministère de la Santé a exhorté les gens à garder des masques sur leur personne en raison de l’exigence de toujours demander des espaces publics intérieurs.

Certaines restrictions s’appliquent encore aux étrangers et le retour d’Israël non vacciné de l’étranger doit encore s’isoler – sur les préoccupations d’autres variantes ravageant le succès du vaccin.

Pourtant, les risques pour les jeunes n’ont pas non plus été oubliés, car les collématiers ont rejoint les maternelles, les élèves du primaire et du secondaire à la rentrée scolaire.

Les enseignants continueront de ventiler les salles de classe et d’appliquer la distanciation sociale pendant les leçons et les pauses afin de tenir les infections à distance.

« Il s’agit toujours d’une population non vaccinée (enfants de moins de 16 ans) que nous voulons sauvegarder », a déclaré sharon Alroy-Preis, responsable du ministère de la Santé, à la radio de l’armée israélienne.



Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tendance