Connect with us

Sport

L’Olympiacos reçoit le derby grec sur le Panathinaikos et leur première victoire en Euroligue de la saison

Published

on



Giorgos Printezis Olympiacos

Sept mois après leur dernier match, le Panathinaikos et l’Olympiacos se sont affrontés pour le deuxième tour de l’Euroligue cette saison avec l’équipe du Pirée obtenant une victoire très importante, 71-78, dans le « Classico » grec.

Les deux équipes n’ayant pas une bonne soirée depuis le périmètre et Nemanja Nedovic n’ayant pas atteint sa meilleure performance, l’Olympiacos a quitté le Stade olympique d’Athènes avec sa première victoire cette saison.

Giorgos Printezis a été le meilleur marqueur de l’Olympiacos avec 17 points, shaquielle McKissic en a ajouté 10 autres. Pour le Panathinaikos, Marcus Foster avec 15 points et Ioannis Papapetrou avec 14 ont essayé de garder les « Verts » près du score.

Après un lent départ dans le premier quart-temps, les deux équipes n’étant pas en mesure de marquer pendant trois minutes, l’Olympiacos a pris une avance de six points dans le match qui a réussi à étendre à 12 points, plus tard dans le premier quart-temps (7-19).

Avec le Panathinaikos qui trouve des difficultés en attaque et en défense, l’Olympiacos a complété le premier quart-temps avec un tir à trois points de Vassilis Spanoulis et une avance de 10 points (12-22).

Avec un bloc monstre de Hassan Martin sur Nemanja Nedovic et l’Olympiacos gardant la différence à 10 points, l’équipe du Pirée a joué une grande défense dans le deuxième quart-temps sans laisser Panathinaikos trouver leur chemin facile au panier.

Avec la différence atteignant même 15 points (20-35), cinq minutes avant la fin de la première mi-temps, le Panathinaikos a tenté de rester dans le match et avec un tir à trois points de Leonidas Kaselakis, les « Verts » sont allés aux vestiaires à la traîne de neuf points.


Avec le Panathinaikos déterminé à revenir sur le jeu, l’entraîneur Vovoras et ses joueurs ont commencé la deuxième moitié forte et ils ont même réussi à faire la différence entre les deux équipes à six points (40-46).

C’est alors que Giorgos Printezis a prolongé l’avance pour l’Olympiacos. Avec quelques grands efforts offensifs de Kostas Sloukas et Shaquielle McKissic et avec deux tirs cruciaux de deux points de Nemanja Nedovic et Howard Sant-Roos, les deux équipes ont terminé le troisième quart-temps avec l’Olympiacos menant par cinq (57-62).

Dans le quatrième et dernier quart-temps, le Panathinaikos a réussi à ramener le score à une différence de quatre points avec Howard Sant-Roos marquant pour les « Verts ». C’est alors que l’entraîneur Vovoras et ses joueurs ont essayé de faire un effort pour revenir au jeu, mais c’est aussi quand Shaquielle McKissic et Sasha Vezenkov ramené l’avance de 10 points pour l’Olympiacos (62-72).

Cinq points consécutifs de Nemanja Nedovic ont été le dernier essai du Panathinaïkos pour revenir sur le jeu. L’Olympiacos n’a pas été affecté par cela et a obtenu une victoire sur la route très importante, 71-78.



Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tendance