Connect with us

Sport

L’Olympiacos balaie le Zenit Saint-Pétersbourg pour revenir à la victoire

Published

on



Hassan Martin Olympiacos

Avec leur défense mettant beaucoup de pression sur le Zenit, l’Olympiacos a obtenu une victoire bien nécessaire en Russie, 66-75, après deux défaites consécutives à Anadolu Efes et le Bayern Munich. Zenit Saint-Pétersbourg est revenu sur le jeu dans le quatrième quart-temps, choquant Olympiacos et obtenir un coup de pouce supplémentaire de leurs fans. L’entraîneur Bartzokas a vu ses joueurs suivre leur plan de match initial, jouant la défense dure, se battant pour chaque rebond et chaque possession, marquant quelques paniers durs et obtenant la victoire.

Hassan Martin a été le meilleur marqueur de l’Olympiacos avec 16 points et 7/7 2 points FG, avec Shaquielle McKissic ajoutant 10 points et Sasha Vezenkov, 9. Pour le Zenit, Billy Baron a marqué 13 points et Austin Hollins en a ajouté 12 autres.

Le Match

L’Olympiacos a connu un bon départ dans le premier quart-temps, jouant une défense solide, passant le ballon et se battant pour chaque possession. Pour le Zenit, Austin Hollins a été l’arme offensive principale, commençant le match avec 3/3 trois pointeurs. Avec deux lancers francs de Jean Charles, l’Olympiacos a réussi à prendre cinq points d’avance (9-14) à 5 minutes de la fin du premier quart-temps. Avec Austin Hollins tirant pour trois et Zenit jouant une grande défense, le club russe a obtenu l’avance pour la première fois dans le match (20-19), pour mettre fin au premier quart-temps.

Malgré le fait que les deux entraîneurs ont rafraîchi leur alignement de départ dans le deuxième quart-temps, aucune des équipes n’a pu trouver leur chemin vers le panier adverse. Gudaitis et Ellis ont marqué 2 points chacun pour que leurs équipes marquent dans le deuxième quart-temps (22-21). Avec leur capitaine Vassilis Spanoulis sur le terrain en tête de l’équipe, l’Olympiacos a réussi à égaliser (25-25) et à conserver l’avance avec Vezenkov et cinq minutes restantes jusqu’à la fin de la première mi-temps en Russie. Deux lancers francs de Shaquielle McKissic et une faute offensive de Gudaitis, ont permis à l’Olympiacos de prolonger son avance (25-31) et d’apporter quelques ennuis au côté russe. Grâce à une faute de but de Vassilis Spanoulis (27-35), l’Olympiacos a contraint le Zenit à un temps d’arrêt avec l’entraîneur Pascual voyant ses joueurs ne fonctionne pas correctement contre une grande équipe défensive. Avec un score de 5-20 des Grecs, les deux équipes se sont dirigées vers les vestiaires avec l’Olympiacos en tête par 14 points, (27-41).


Photo: Euroligue de basket-ball

Au début du troisième quart-temps, les deux équipes sont revenues sur le terrain en marquant trois points avec Kevin Pangos pour le Zenit et Kostas Papanikolaou pour l’Olympiacos (30-44). Zenit a montré dès les premières minutes qu’ils vont certainement se battre pour le jeu en mettant une certaine pression supplémentaire sur l’Olympiacos en jouant une défense forte. Le jeu est devenu plus physique, avec les deux équipes se battent pour chaque rebond et chaque possession et zenit apportant le jeu à une différence à un chiffre pour l’Olympiacos, (36-44). Livio Jean-Charles et Hassan Martin ont réussi à créer à nouveau le score pour l’Olympiacos et redonner l’avantage à deux chiffres aux Grecs (36-49). Les Russes ont tenté de revenir sur le jeu, mais avec leur confiance en haut, Olympiacos a terminé le troisième quart-temps, 43-58.

Dans le quatrième et dernier quart-temps, le Zenit a riposté et fait du jeu un match à un chiffre (53-60), mettant la pression sur les invités qui semblaient être dans beaucoup de confusion. L’équipe locale a ramené la différence à trois points d’avance pour l’Olympiacos (60-63) avec le match en feu et quatre minutes restantes. Sasha Vezenkov avec un gros panier à trois points a prolongé l’avance pour l’Olympiacos (60-66) forçant le Zenit et l’entraîneur Pascual à un temps d’arrivée avec trois minutes restantes. Un dunk massif de McKissic donne à l’Olympiacos une avance sûre de huit points (60-68). Le Zenit n’a jamais réussi à revenir sur le jeu et l’Olympiacos a terminé le quart et a obtenu la victoire, 66-75.



Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trending