Connect with us

Technologie

L’externalisation européenne de l’informatique et du BPO démarre sur les chapeaux de roue

Published

on


L’adoption des services informatiques et commerciaux dans la région Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA) a été forte au premier trimestre de cette année, avec 7,5 milliards de dollars dépensés par les organisations de la région.

Selon les chiffres de la société de recherche et de conseil en technologie ISG, qui mesure les contrats d’externalisation des processus informatiques et des processus d’affaires (BPO) signés pour plus de 5 millions de dollars, ce chiffre était 21% plus élevé qu’à la même période l’année dernière et les dépenses pour la première fois dans la région ont dépassé 7 milliards de dollars.

Dans le même temps, le Royaume-Uni a affiché une forte croissance, la valeur des contrats traditionnels d’externalisation informatique et de BPO signés au cours de la période de trois mois atteignant 1,1 milliard de dollars, soit 27% de plus qu’à la même période l’année dernière.

Steve Hall, président d’ISG EMEA, a déclaré que le début de l’année montre une accélération de la demande à travers l’Europe. « Le marché combiné de l’Europe n’a cessé de croître à mesure que la demande de services basés sur le cloud dans la région rattrape le reste du monde », a-t-il déclaré. « La croissance a ralenti vers la fin de l’année dernière, mais a depuis rebondi aux niveaux que nous avons vus au premier semestre de 2021. »

Les dépenses en services basés sur le cloud représentent désormais plus de la moitié des dépenses totales, à 3,9 milliards de dollars, selon IDC, après une augmentation de 44% par rapport à l’année précédente. Dans ce segment, la valeur des contrats d’infrastructure en tant que service dans la région a augmenté de 58% pour atteindre 2,9 milliards de dollars au cours du trimestre, tandis que les dépenses en tant que service ont augmenté de 15% pour atteindre 1 milliard de dollars.

L’externalisation informatique traditionnelle et le BPO – appelés services gérés par ISG – ont enregistré une augmentation de 3% des dépenses, atteignant 3,7 milliards de dollars au cours du trimestre. Les dépenses d’externalisation informatique ont diminué de 11% au cours du trimestre par rapport à l’année précédente, qui a été touchée par la réduction des dépenses des sociétés de services financiers et d’énergie. Mais les investissements BPO ont grimpé de 84% à 971 millions de dollars, avec une forte demande dans tous les secteurs.

Le nombre de contrats gérés signés a atteint un record de 256 au cours du trimestre, soit 15% de plus qu’à la même période l’an dernier.

Les organisations basées au Royaume-Uni ont dépensé 1,1 milliard de dollars, soit une augmentation de 27%, et les régions nordiques et méridionales ont connu une forte croissance de 26% et 93%, respectivement.

Les organisations des pays germanophones de la région DACH ont dépensé 823 millions de dollars en services informatiques et BPO, tandis que 502 millions de dollars ont été dépensés en France.

ISG a déclaré s’attendre à ce que les services basés sur le cloud augmentent de 20% à l’échelle mondiale cette année, avec des dépenses en services gérés en hausse de 5%.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tendance