Connect with us

Monde

Les violeurs seront castrés chimiquement au Pakistan en vertu de nouvelles lois

Published

on


Pakistan Le Premier ministre Imran Khan a donné son accord à une nouvelle loi permettant la castration chimique des violeurs.

L’ancienne légende du cricket a également apporté son soutien à des mesures visant à accélérer le suivi rapide des cas de viol et à améliorer la protection des témoins.

Imran Khan a apporté son soutien aux violeurs chimiquement castrating

Le Premier ministre de 68 ans a approuvé ces mesures lors d’un conseil des ministres fédéral au cours duquel le ministère de la Justice a présenté un projet d’ordonnance anti-viol, rapporte GeoTV.

Le Pakistan a récemment été secoué par l’enlèvement et le viol d’une mère et sa fille de quatre ans ont été détenus pendant deux semaines après avoir été attirés par de fausses promesses de travail.

Leur horrible épreuve a commencé quand ils ont rencontré trois hommes dans un hôpital qui ont dit qu’ils lui paieraient une grosse somme d’argent.

Donnant sa bénédiction aux nouvelles mesures, Khan a déclaré: « Nous devons assurer un environnement sûr pour nos citoyens. »

Les violeurs condamnés au Pakistan risquent jusqu’à 25 ans d’emprisonnement ou la peine de mort.

Mais traduire les auteurs en justice est entravé par des enquêtes et des poursuites inefficaces et lentes.

À la suite du viol d’une femme sur une autoroute de la ville de Lahore, Khan a récemment suggéré que les violeurs condamnés soient publiquement pendus ou castrés chirurgicalement.

Le pédophile Sohail Ayaz a été condamné à trois reprises

La Français mère a été violée en bande devant ses deux jeunes enfants la semaine dernière après avoir été attaquée sur une autoroute après que sa voiture ait manqué de carburant.

La femme attendait de l’aide lorsque deux hommes ont fracassé les vitres de sa voiture et l’ont traînée, elle et ses enfants, dans un champ voisin.

Un pédophile qui travaillait pour Save the Children au Royaume-Uni a été condamné à mort dans son pays d’origine après avoir avoué avoir violé 30 enfants

Sohail Ayaz a été condamné à trois reprises pour ses crimes au Pakistan, ont déclaré des responsables, et seront exécutés par pendaison.

Le Pakistan se joindra au Kazakhstan pour castrir chimiquement les délinquants sexuels.

L’ex-république soviétique d’Asie centrale a récemment adopté de nouvelles lois sévères pour injecter des produits chimiques afin d’abaisser la libido des malades mis en cage pour avoir violé ou agressé sexuellement des enfants.

Les ordonnances judiciaires de castration chimique sont rendues sur la base d’un diagnostic psychiatrique de pédophilie – décrit comme un « trouble de la libido » – pour les enfants condamnés pour des crimes sexuels commis.

Le Nigeria a toutefois choisi d’aller plus loin dans un État et de castrer chirurgicalement les violeurs condamnés.

Les personnes condamnées dans l’État de Kaduna seront également condamnées à la peine de mort pour le viol d’un enfant de moins de 14 ans et à une peine d’emprisonnement à perpétuité pour le viol d’un adulte.



Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trending