Connect with us

France

Les passagers terrifiés par le tueur de ‘The Serpent’ prennent la fuite après leur libération

Published

on


Des passagers terrifiés ont été photographiés regardant avec horreur Français tueur en série connu sous le nom de « The Serpent » prendre son envol après sa libération.

Charles Sobhraj a été libéré de prison au Népal après près de 20 ans derrière les barreaux pour le meurtre horrible de deux touristes à Katmandou en 1975.

Le tueur en série Charles Sobhraj a reçu l’ordre de rentrer en France

@He a été libéré après près de 20 ans derrière les barreaux

Il a été lié à la mort de plus de 20 routards occidentaux à travers l’Asie.

Il a été dépeint dans la série Le Serpent

Malgré ses liens avec au moins 20 morts, il a reçu l’ordre de rentrer en France dans les 15 jours.

Le tueur avoué – qui a été dépeint dans la série à succès The Serpent – a été photographié dans l’avion reliant Katmandou à la France entouré de passagers terrifiés.

Sobhraj insiste sur le fait qu’il est innocent des meurtres de deux routards au Népal pour lesquels il a purgé 19 ans de prison.

Il a déclaré: « Quand je suis entré (en prison), je n’ai rien fait.

Covid craint alors que l’Inde émet un avertissement sur la mutation redoutée de l’épidémie en Chine
Paris Fury n’est toujours pas prêt pour Noël et a quitté le magasin d’alimentation jusqu’à la dernière minute

« Je suis innocent dans ces cas, d’accord? Donc, je n’ai pas à me sentir mal pour ça, ou bien.

« Je suis innocent. Il a été construit sur de faux documents. »

Il a ajouté: « Le juge de district, sans appeler un seul témoin … Et sans donner avis à l’accusé de présenter un argument, il a rédigé le verdict.

Il a poursuivi : « Je me sens bien… J’ai beaucoup à faire. Je dois poursuivre beaucoup de gens. Y compris l’État du Népal ».

La Cour suprême avait ordonné que Sobhraj, qui avait été condamné à la prison à vie, soit libéré en raison de sa mauvaise santé, de sa bonne conduite et d’avoir purgé la majeure partie de sa peine.

Au Népal, les peines d’emprisonnement à perpétuité sont de 20 ans.

Le verdict a déclaré : « Le garder continuellement dans la prison n’est pas conforme aux droits de l’homme du prisonnier.

« S’il n’y a pas d’autres affaires en cours contre lui pour le maintenir en prison, ce tribunal ordonne sa libération d’ici aujourd’hui et son retour dans son pays dans les 15 jours. »

Sobhraj est lié à la mort de jusqu’à 24 autres personnes, principalement des routards, entre les années 1970 et 1980.

Ses crimes ont été transformés en drame de la BBC

Il affirme avoir tué au moins 20 jeunes Occidentaux qui voyageaient à travers l’Asie en droguant leur nourriture ou leurs boissons.

Mais sa condamnation en 2004 pour les meurtres d’une Américaine, Connie Jo Bronzich, et de son ami randonneur canadien, Laurent Carrière, était la première fois qu’il était reconnu coupable par un tribunal.

Sobhraj avait déjà été détenu pendant deux décennies dans la prison de haute sécurité de Tihar à New Delhi pour suspicion de vol, mais avait été expulsé sans inculpation vers la France en 1997.

Il a refait surface en septembre 2003 à Katmandou.



Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tendance