Connect with us

Monde

Les Nord-Coréens énoncent « défendre avec votre vie » dans la répétition massive parade

Published

on


Des images satellites incroyables ont émergé qui semblent montrer des milliers de personnes en Corée du Nord qui ont été mobilisés pour énoncer « défendre avec votre vie ».

Des citoyens lavés au cerveau des régimes totalitaires de Kim Jong-un répétaient pour une répétition massive du défilé quelques jours avant l’investiture du président élu Joe Biden.

Les mots « défendre avec votre vie » sont orthographiés par des citoyens chorégraphiés

Kim Jong-un envoie-t-il un message au nouveau président Joe Biden ?

L’imagerie satellite révèle des milliers de personnes sur la place Kim Il Sung à Pyongyang, la capitale de la Corée du Nord, samedi matin, apparemment en train de s’entraîner pour un événement à venir.

On pense qu’ils répètent pour un défilé devrait avoir lieu autour du huitième congrès du parti communiste au pouvoir le mois prochain.

Ils sont organisés pour épeler « 결사옹위 », ce qui se traduit par « défendre avec votre vie » en anglais.

Martyn Williams, du site d’analyse nord-coréen 38 North, a déclaré: « Les messages politiques affichés avec le genre de pancartes rouges vues à l’image d’aujourd’hui sont communs lors de ce genre d’événement et nécessitent une pratique pour perfectionner le timing et la précision. »

Pendant ce temps, l’US Air Force RC-135W Rivet Joint a été détecté par un traqueur aviaire près de la Corée du Nord hier que l’armée américaine a intensifié sa surveillance de l’État communiste secret.

« AVIONS ESPIONS AMÉRICAINS REGARDER LE ROYAUME DE KIM »

Un responsable militaire sud-coréen a déclaré à l’agence de presse Yonhap: « Les États-Unis prêtent une attention particulière aux mouvements nord-coréens, y compris les préparatifs d’un (possible) défilé militaire pour le 8e Congrès du Parti des travailleurs de Corée en janvier.

« L’armée américaine effectuera probablement des vols de surveillance plus fréquents vers la date du Congrès. »

La répétition et le défilé prévu en janvier coïncideront avec l’investiture de Biden, que Kim a déjà qualifié le président élu de « chien enragé ».

Les experts craignent que le dictateur est sur le point de tester Biden avec un barrage de lancements d’essais de missiles nucléaires à l’heure où le nouveau président prend ses fonctions.

Evans Revere, du Council on Foreign Relations, Time.com que cette décision choc serait une façon de « poser un marqueur avec le nouveau président et d’accroître son levier de négociation avec Washington ».

L’ancien fonctionnaire du département d’État a ajouté Biden sera prompt à apprendre des erreurs de son prédécesseur.

M. Revere a déclaré: « L’équipe Biden sera consciente des échecs de l’approche de Trump, qui a revient à fermer les yeux sur l’accumulation constante d’armes nucléaires par la Corée du Nord et les essais de missiles de moyenne portée. »

Kim a une histoire de tenter sa chance avec de nouveaux présidents et les rapports de la région disent qu’il est « très malheureux » Trump a été renversé.

L’avion espion RC-135W Rivet Joint de l’US Air Force a été suivi en vol près de la Corée du Nord

Des citoyens masqués se rassemblent lors d’un rassemblement le 12 octobre, marquant le début d’une campagne de 80 jours en soutien au 8e Congrès du Parti des travailleurs de Corée.

Les défilés nord-coréens sont incroyablement chorégraphiés

Les personnes qui y participent s’entraînent depuis des semaines

« La Corée du Nord a historiquement intensifié les tensions au début d’une nouvelle administration américaine et sud-coréenne pour, selon les mots d’un transfuge nord-coréen, « les former comme un chien » et induire des concessions », a déclaré Bruce Klingner, un senior fellow à la Heritage Foundation a déclaré au Washington Post.

John Delury, professeur à l’Université Yonsei de Séoul, a déclaré que des pourparlers sont probablement déjà en cours à Pyongyang entre ceux qui veulent donner du temps à Biden et ceux qui seront impatients de lancer un missile « pour nous mettre sur le radar ».

Après que Barack Obama a remporté son premier mandat en tant que président américain, l’armée nord-coréenne a lancé un missile balistique au-dessus de la mer du Japon.

Le régime a fait de même au 23e jour de la présidence de Donald Trump.

Trump a plus tard affirmé avoir formé une « amitié spéciale » avec Kim, mais il n’y a certainement pas d’amour perdu entre Biden et le dictateur nord-coréen.

La chaîne publique du régime l’a déjà qualifié de « chien enragé » qui devrait être « battu à mort avec un bâton ».

KCNA a déclaré: « Les chiens enragés comme Biden peuvent blesser beaucoup de gens s’ils sont autorisés à courir.

« Ils doivent être battus à mort avec un bâton, avant qu’il ne soit trop tard. »

Les experts régionaux de la sécurité disent que l’État voyou construit deux machines de guerre sous-marines mortelles – dont une qui peut tirer des bombes nucléaires à longue portée.

Et en octobre, l’armée de Kim a défilé la plus grande bombe nucléaire mobile au monde qui peut anéantir n’importe quel ville et tuer au moins 1,5 million de personnes en quelques secondes.

Les pardes ont lieu sur la place Kim Il Sung à Pyongyang

Ils rappellent les rassemblements nazis et communistes du XXe siècle

On craint que la Corée du Nord ne soit amorcée pour tester Joe Biden avec des lancements de missiles nucléaires

La portée terrifiante des missiles de Kim Jong-un

Les médias d’État nord-coréens ont déjà qualifié le président élu de « chien enragé »



Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tendance