Connect with us

Monde

Les enfants courent pour sauver leur vie après le lancement de feux d’artifice dans la foule lors d’un concert de chants de Noël

Published

on


Le chaos s’est déroulé alors que les familles couraient pour sauver leur vie après que des feux d’artifice aient été lancés dans la foule lors d’un concert de chants de Noël.

Le moment d’horreur a été filmé et on peut entendre des enfants hurler de peur alors qu’ils tentent d’échapper à la pyrotechnie hors de contrôle.

Le chaos s’est déroulé lors d’un feu d’artifice lors d’un événement de chants de Noël

Les familles ont dû fuir pour sauver leur vie après qu’un feu d’artifice a été lancé dans la foule

Deux enfants auraient été transportés d’urgence à l’hôpital après l’incident d’horreur

On pouvait entendre les jeunes applaudir lors de l’exposition, lors d’un événement de chants de Noël en Australie, avant qu’ils ne commencent à paniquer et à fuir.

Il est entendu que deux enfants ont été transportés d’urgence à l’hôpital et plusieurs autres ont été traités par des ambulanciers paramédicaux lors de l’événement.

Le chaos se serait déroulé vers 21h30 dimanche, heure locale, à Sydney.

Rachael Jackson, qui a été témoin de l’horreur, a déclaré au Daily Mail Australia: « Les feux d’artifice sont devenus voyous et ont commencé à tirer sur le public.

« J’étais à l’avant avec mon jeune fils et nous venons d’entendre des centaines d’enfants et d’adultes crier et courir pour sauver leur vie. »

Rachael a déclaré que les feux d’artifice ont également été lancés dans une maison de retraite de l’autre côté de la rue, et a ajouté: « C’est un miracle que personne n’ait été tué. »

Une autre femme s’est tournée vers les médias sociaux dans la foulée, révélant que sa fille était maintenant « traumatisée ».

Elle a déclaré: « Ma fille a été frappée ce soir et tremble encore d’un état de choc.

« Elle a de petites brûlures par balle sur les jambes (donc très mineures en comparaison) mais elle est complètement traumatisée par ce qu’elle a vu. »

Le MailOnline a rapporté qu’un garçon de 11 ans avait subi des brûlures à la poitrine et qu’une fillette de huit ans avait subi une fracture du poignet dans le carnage et avait été transportée à l’hôpital.

La police enquête actuellement sur l’affaire et SafeWork NSW a été informé.



Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tendance