Connect with us

Technologie

Les agences américaines de cybersécurité obtiennent 9 milliards de dollars dans le plan Biden

Published

on


Le président élu Joe Biden a proposé une injection de fonds de 9 milliards de dollars (6,6 milliards de livres sterling) pour renforcer les capacités des États-Unis en matière de cybersécurité, améliorant ainsi le travail de la Cyber Security and Information Security Agency (CISA) du pays, parallèlement à une amélioration plus large de la sécurité dans l’ensemble du gouvernement fédéral.

Le paquet, dont les détails peuvent être trouvés ici, fait partie du Plan de sauvetage américain, un plan de secours de 1,9 tn dévoilé le 14 Janvier, qui prévoit également pour covid-19 secours, entre autres choses. Les États-Unis sont le pays le plus touché au monde dans la pandémie, avec près de 400 000 décès au moment d’écrire ces lignes.

« En plus de la crise Covid-19, nous sommes également confrontés à une crise quand il s’agit de la cybersécurité de la nation, dit le plan. « Les récentes atteintes à la cybersécurité des systèmes de données du gouvernement fédéral soulignent l’importance et l’urgence de renforcer les capacités américaines en matière de cybersécurité.

« Le président élu Biden appelle le Congrès à lancer l’effort le plus ambitieux jamais fait pour moderniser et sécuriser l’it et les réseaux fédéraux. »

Les propositions sont conçues pour aider à assainir l’impact de la violation de SolarWinds Solorigate/Sunburst de décembre 2020 – une campagne de cyberespionnage de longue date probablement menée à la demande de Moscou, qui a touché plusieurs agences du gouvernement fédéral, ainsi que des entreprises technologiques – ainsi que pour renforcer les défenses des États-Unis autour du processus vaccinal Covid-19, qui a lui-même attiré l’attention des acteurs malveillants.

L’investissement initial de 9 milliards de dollars aidera la CISA et la General Services Administration (GSA) à lancer un certain nombre de nouveaux services partagés en matière de informatique et de cybersécurité, ainsi qu’à améliorer la cybersécurité dans d’autres organismes fédéraux.

En outre, M. Biden propose d’investir un total de 300 millions de dollars pour construire de nouveaux programmes technologiques sécurisés à la GSA, 200 millions de dollars pour renforcer le recrutement de nouvelles technologies de cybersécurité et d’expertise en ingénierie, et 690 millions de dollars pour améliorer la surveillance de la sécurité et la réponse aux incidents dans l’ensemble du gouvernement.

Entre-temps, l’équipe Biden a officiellement nommé Anne Neuberger conseillère adjointe à la sécurité nationale pour la cybersécurité – comme indiqué précédemment – aux côtés d’un certain nombre d’autres nominations à la sécurité nationale.

« Ces fonctionnaires dévoués feront partie intégrante de la sécurité du peuple américain et du renforcement des capacités de préparation et de réponse à l’ensemble des menaces auxquelles nous sommes confrontés – des cyberattaques aux attaques au réseau, des pandémies futures possibles aux actes de terreur délibérés », a déclaré M. Biden.

« Ils renforceront notre résilience aux catastrophes naturelles et travailleront avec nos alliés et amis pour s’assurer que les cyberédiques de la route sont établies par les démocraties. »

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tendance