Connect with us

Sport

Le Zenit Saint-Pétersbourg a survécu au retour du Panathinaïkos pour remporter sa première victoire en Euroligue en 2021

Published

on


Panathinaikos OPAP a été proche d’un retour massif de 25 points vers le bas, mais zenit Saint-Pétersbourg, mené par Gudaitis 25 points, a survécu à Athènes et a quitté OAKA avec une victoire 77-89, jeudi soir (7/1). Panathinaikos avait l’entraîneur Charalampidis sur leur banc après le départ de Giorgos Vovoras du club grec.

Le grand homme lituanien, Arturas Gudaitis, a été le meilleur marqueur pour les invités avec 25 points alors qu’il a atteint 1000 points en Euroligue. Kevin Pangos a une autre soirée productive, aidant son équipe à remporter la victoire avec 18 points. Pour les hôtes, Ioannis Papapterou a été le meilleur marqueur avec 14 points, tandis que Dinos Mitoglou en a ajouté 13.

Le match

Panathinaikos a ouvert le score dans le premier quart-temps avec deux points de Marcus Foster avec zenit répondre avec 4 points consécutifs (2-4). Kevin Pangos a commencé le match en force avec 4 points, pour donner à son équipe la première avance de 5 points du match (4-9). Gudaitis a prolongé l’avance de son équipe à 6 points (5-11) avec George Papagiannis marquant 2 points pour le Panathinaikos pour réduire la différence à 4 points (7-11). Aaron White avec le panier et le lancer franc supplémentaire a ramené panathinaikos sur le jeu assez rapidement, mais zenit a montré un grand jeu de passe et a prolongé leur avance à 9 points (9-18) avec 2:30 minutes, jusqu’à la fin du quart, restant. Kevin Pangos avec deux lancers francs a porté l’avance du Zenit à deux chiffres pour la première fois dans ce premier quart-temps (9-20). Dinos Mitoglou a répliqué avec deux lancers francs (11-20) mais le Panathinaïkos avait besoin de beaucoup plus que cela pour revenir dans le match. Ioannis Papapetrou avec le tir de saut a ramené panathinaikos dans les 7 points tandis que Billy Baron s’est assuré que son équipe garde une avance sûre à la fin du quart (13-23). Le Zenit était en contrôle du match, terminant les dix premières minutes du match en tête avec 10 points (16-26).

Dans le deuxième quart-temps, le Zenit a prolongé son avance à 17 points assez rapidement avec Billy Baron, tandis que le Panathinaikos n’a pas été en mesure de trouver son chemin dans le panier et de devenir plus compétitif forçant le banc du Panathinaikos à un temps mort au début du deuxième quart-temps (16-33). Ben Bentil a inscrit les 6 premiers points du Panathinaikos avec des paniers consécutifs, prenant la différence à 13 points (20-33). Nedovic avec le triplé, ses trois premiers points de la soirée, a ramené le Panathinaïkos à dix points (23-33), forçant l’entraîneur Pascual à un temps mort. Ponitka a manqué l’occasion d’un panier facile, tandis que Ben Bentil à l’autre bout du terrain a fait la différence à un chiffre avec un dunk impressionnant, juste avant que Pangos ne tire un autre triplé (27-38). A trois minutes de la fin et à sept points du Zenit, le Panathinaïkos renforce sa défense, place le ballon à l’intérieur de la peinture et devient plus compétitif. Papagiannis avec le dunk a fait le score 33-42, juste avant zenit a répondu avec un triplé de Fridzon (33-45). Les deux équipes se sont dirigées vers les vestiaires avec le Zenit en tête avec 12 points à la fin du deuxième quart-temps, (35-47).

Photo: Euroligue de basket

Thomas a ouvert le score en seconde période pour le Zenit avec son deuxième triplé du match, prolongeant l’avance de son équipe à 15 points (35-50). Le Panathinaïkos manquait ses occasions de marquer tandis que zenit et Kevin Pangos continuaient à marquer facilement (35-53). Papapetrou avec le dunk, a marqué les deux premiers points du Panathinaikos en seconde période tandis que Papagiannis avec le bloc a empêché le Zenit de marquer deux autres (37-53). Le grand homme du Panathinaïkos a été celui qui a maintenu les Grecs en vie dans la seconde moitié avec l’avance du Zenit étendu entre 18-20 points (41-61). Thomas a mené le Zenit à sa plus grande avance du match (23 points) à mi-chemin dans le troisième quart-temps alors que le Panathinaïkos trouvait le score par deux joueurs (44-66). Le Zenit a continué à jouer du grand basket jusqu’à la fin du quart et a prolongé son avance à 22 points (54-76).

Mitoglou a ouvert le score dans le quatrième quart-temps pour les « verts » marquant deux points, tandis que le Panathinaikos a manqué plusieurs occasions de marquer plus. Nedovic avec l’énorme dunk ramené la différence à 15 points avec l’entraîneur Pascual appelant un temps de voir son équipe perdre leurs 20 + points d’avance (63-78). Austin Hollins a arrêté le retour du Panathinaikos avec un panier facile de deux points, tandis que Dinos Mitoglou à l’autre bout a marqué quatre autres et son coéquipier, Bochoridis, a fait le vol (68-80). Pangos et Gudaitis ont poursuivi leur parfaite coopération, le centre lituanien marquant le panier et obtenant le lancer franc supplémentaire (69-84), avec trois minutes jusqu’à la fin du match restant. Bochoridis avec ses deux lancers francs a pris la différence à 14 points, mais le temps n’était pas un ami du Panathinaikos (71-84). Mitoglou a volé le ballon pour faire tomber le triple et ramener la différence à un chiffre (75-84). Zenit a réussi à rester calme et concentré, a conservé leur avance, et a remporté le match, 77-89.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tendance