Connect with us

Technologie

Le Fonds aide la Fondation Good Things à donner à 4 000 personnes un accès numérique

Published

on


La Fondation Good Things a annoncé qu’elle utilisera 500 000 euros du Fonds national de loterie pour aider les exclus du numérique à acquérir des compétences numériques.

L’organisme de bienfaisance espère mettre à mal 4 000 personnes à travers l’Angleterre qui sont exclues numériquement et qui font partie des communautés touchées négativement par l’épidémie de coronavirus.

Helen Milner, directrice générale de la Good Things Foundation, a déclaré : « Nous voulons nous assurer que tout le monde – en particulier les plus vulnérables dans cette pandémie – dispose de l’accès numérique, des compétences et du soutien dont ils ont besoin en ces temps difficiles. Le numérique a été une bouée de sauvetage pour beaucoup d’entre nous en lockdown.

« Grâce à la Loterie Nationale, nous serons en mesure d’acheter des appareils et des paquets de données afin que nos partenaires communautaires puissent étendre cette bouée de sauvetage à ceux qui en ont le plus besoin. Nous sommes ravis que le Fonds communautaire de la Loterie Nationale ait reconnu la valeur de notre travail et de notre réseau de partenaires communautaires.

La Good Things Foundation, qui se concentre sur la promotion de l’inclusion sociale et numérique, utilisera le fonds pour distribuer des appareils entre les personnes exclues numériquement, aider à la connectivité de ces appareils par le biais de cartes SIM mobiles et dongles, et donner aux gens les compétences nécessaires pour utiliser ces appareils.

Selon les chiffres de l’Office of National Statistics, 2,2 millions de personnes ont été invitées à se protéger au plus fort de la pandémie de coronavirus, mais l’année dernière, il y avait aussi environ 700 000 personnes exclues numériquement au Royaume-Uni qui ne peuvent pas accéder à la technologie numérique, laissant certaines personnes qui pourraient être dans les deux catégories peut-être pas accès à des informations ou des services utiles.

On s’est inquiété de la santé mentale des gens pendant la pandémie de coronavirus, en particulier pour ceux qui sont forcés de s’isoler des autres et qui ne peuvent pas utiliser la technologie pour rester en contact avec leurs amis et leur famille ou effectuer des tâches de base en ligne.

La pandémie de coronavirus et le verrouillage qui en a résulté à travers le Royaume-Uni ont mis en évidence un manque de compétences existant, avec beaucoup ne sont pas en mesure d’utiliser la technologie dans la mesure où ils ont été nécessaires pendant le verrouillage.

Il y avait un déficit de compétences numériques au Royaume-Uni avant même la pandémie – la recherche a montré que moins de la moitié des adultes ont les compétences nécessaires pour accomplir des tâches numériques de base, telles que le téléchargement d’applications ou l’utilisation de cartes en ligne, et 40% des personnes au Royaume-Uni n’ont pas les compétences numériques requises pour la plupart des emplois.

L’organisme de bienfaisance Good Things Foundation, qui compte un certain nombre de partenaires communautaires, a déjà constaté une augmentation du besoin d’aide pour les compétences numériques et l’accès pendant l’éclosion.

Les partenaires communautaires de l’organisme de bienfaisance aident à identifier les personnes qui ont besoin d’aide pour se connecter et fourniront des dispositifs et des compétences à ces personnes, soit à distance, soit à leur porte, avec l’aide de « champions numériques » au sein de ces communautés.

Le National Lottery Fund, qui a fourni l’argent pour l’entreprise, accorde des fonds à des projets à travers le Royaume-Uni qui visent à aider les communautés.

Elly De Decker, directrice de l’Angleterre au National Lottery Community Fund, a déclaré : « Alors que nous nous adaptons tous aux changements profonds survenus pendant la pandémie de Covid-19, il est plus important que jamais de lutter contre la solitude et l’isolement.

« Grâce aux joueurs de la Loterie Nationale, un financement vital pour la Fondation Good Things aidera les personnes qui ont été exclues numériquement pendant la pandémie à acquérir les compétences essentielles nécessaires pour les aider à se sentir mieux connectés et moins isolés dans leur communauté. »

Un rapport publié plus tôt cette année par la Good Things Foundation a révélé que près de sept millions de personnes n’auront pas les compétences numériques de base nécessaires à la vie quotidienne d’ici 2028, et que donner aux gens ces compétences numériques de base pourrait bénéficier à l’économie à hauteur de 21,9 milliards d’euros dans les 10 prochaines années.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tendance