Connect with us

Sport

Laprovittola mène le Real Madrid à la victoire de l’OT contre l’Olympiacos

Published

on



Nicolas Laprovittola

Nicolas Laprovittola menant son équipe à la victoire en prolongation, le Real Madrid achumôt cette double semaine de jeu en s’insurdant 82-86 face à l’Olympiacos au Pirée vendredi soir (18/12). Real Madrid a manqué Anthony Randolph au début de la deuxième moitié, mais les joueurs de Pablo Laso a réussi à s’en tirer avec la victoire. Olympiacos était proche de la victoire, mais quelques revirements dans les dernières minutes leur ont coûté une victoire bien nécessaire.

Nicolas Laprovittola a été le meilleur marqueur des invités avec 19 points et Trey Thompkins en a ajouté 15. Pour l’Olympiacos, Hassan Martin et Shaquielle McKissic ont été les meilleurs marqueurs avec 18 points chacun, tandis que Kostas Sloukas en a ajouté 11.

Le match

Dans le premier quart-temps, le Real Madrid a pris la première tête du match avec deux lancers francs de Randolph, Jean Charles répondant avec son premier but sur le terrain (2-2). Octavius Ellis a donné l’avantage à l’Olympiacos quelques minutes plus tard (4-2) et Laprovittola a tiré son premier triplé du match, remettant le Real en position de leader (4-5). Malgré les occasions manquées de marquer par l’Olympiacos, Ellis sur le plan défensif a forcé Tavares à un revirement, ce qui a permis à sa possession de revenir à son équipe. Le Real Madrid a obtenu son premier trois points d’avance du match avec Gabriel Deck à cinq minutes de la fin du quart restant (4-7). Shaquielle McKissic, avec un effort impressionnant, a complété un jeu de trois points pour égaliser à neuf points (9-9). Les deux équipes manquant de nombreux efforts offensifs, le premier quart-temps se termine par l’Olympiacos et le Real Madrid (12-12).

Avec le deuxième quart-temps en cours, deux lancers francs de Harrison ont donné à l’Olympiacos leur avance de 2 points avec le Real Madrid toujours trouver un moyen de l’égaliser et de rester proche (14-14). Sasha Vezenkov de la ligne des lancers francs fait le score 16-14, pour l’Olympiacos avec Taylor ajoutant deux autres pour le Real Madrid. L’impressionnant effort offensif de Sasha Vezenkov a fait le score 19-16 pour l’Olympiacos, mais Thompkins a marqué ses deux points pour revenir à moins d’un point. Spanoulis avec le flotteur a donné à l’Olympiacos une avance de deux points avec Hassan Martin le prolongeant quelques secondes plus tard avec le rebond offensif et le panier facile, pour donner à l’Olympiacos leur plus grande avance du match (23-19). Une violation de voyage sur Thompkins a mené l’Olympiacos à six points d’avance sur Aaron Harrison (25-19). Les turnovers ne cessaient de venir du Real Madrid donnant aux hôtes la possibilité de prolonger leur avance à 8 points avec Aaron Harrison étant la principale arme offensive à 4 minutes de la fin de la première mi-temps (27-19). Causeur avec le troisième corner, a rapproché le Real Madrid du score avec Thompkins complétant une course de 5-0 pour les invités (27-24). Rudy Fernandez avec le triplé a remis son équipe en tête par un (27-28). Des triplés consécutifs de Vezenkov et Llull ont porté le score à 30-31 à la fin de la première mi-temps.


Photo: Panier du Real Madrid

Avec un 6-0, le Real Madrid a débuté la deuxième mi-temps avec 7 points d’avance (30-37) grâce à Livio Jean-Charles qui a créé le score pour son équipe dans le troisième quart-temps (32-37). Excellente exécution du pick and roll pour les hôtes obtient le score à 34-37 avec deux points de Hassan Martin. Le centre américain avec des paniers dos à dos permet à l’Olympiacos de revenir dans le match après le début du Real 6-0 (36-37). Alors que le Real Madrid manquait Anthony Randolph en début de seconde période et que l’Olympiacos mettait un spectacle sur la défensive, le Real gardait l’avantage grâce à un gros panier d’Abalde (36-39) grâce à un but de McKissic pour trois buts d’égalité, à mi-chemin du troisième quart-temps (39-39). La défense de l’Olympiacos a mené les hôtes à une autre avance dans le match avec Hassan Martin et Vassilis Spanoulis coopérant parfaitement (44-41). La présence de Spanoulis dans le troisième quart-temps mène l’Olympiacos à une avance de 7 points dans le match (48-41) tandis que Hassan Martin avec 8 points dans le quart fait tout le travail sur le score. Edy Tavares a été l’homme qui a gardé le Real Madrid en vie, mais Livio Jean-Charles a été celui qui a fait en sorte que ses équipes conservent leur avance (51-43). Les triples consécutifs du Real Madrid les ramènent dans le match, avec 2 points de retard à la fin du troisième quart-temps (51-49).

Carroll donne l’avantage au Real Madrid au début du quatrième quart-temps (51-52) mais pas pour longtemps, puisqu’Aaron Harrison marque deux lancers francs quelques secondes plus tard (53-52). Tavares avec un bloc impressionnant et Thompkins avec le triple apporte real Madrid par 4 points, forçant l’entraîneur Bartzokas à un temps d’avance (53-57). Hassan Martin avec la faute offensive donne au Real Madrid une autre possession qui bien sûr n’est pas allé à perdre avec Laprovittola marquant pour trois (53-60). Sensationnel cLa réativité de McKissic mène l’Olympiacos à une occasion de jeu de trois points et le score à 56-60. Sloukas frappe trois secondes plus tard pour ramener son équipe à un point (59-60). Edy Tavares stoppe la course de l’Olympiacos (59-62) mais Kostas Sloukas profite de l’occasion qui lui est donnée et marque un autre but sur le terrain (61-62). Deuxième triplé pour Sergio Llull apporte real Madrid à une avance de 4 points (61-65) avec Olympiacos faire la violation de l’horloge de tir. A quatre minutes de la fin du match, Shaquielle McKissic maintient son équipe en vie avec un autre seau dur (63-65) mais Tavares domine tant sur le plan offensif que défensif (63-69). Kostas Sloukas avec son deuxième triple du match ramène son équipe à trois points (66-69) et Ellis fait un de ses deux lancers francs (67-69). La défense de l’Olympiacos n’a pas facilité l’avance du Real Madrid, en commettant des revirements et en donnant aux hôtes la possibilité d’égaliser une minute avant la fin du match. Edy Tavares avec son cinquième bloc n’a pas laissé l’Olympiacos marquer, mais le Real Madrid a raté leur chance aussi. A 38 secondes de la fin, l’Olympiacos a eu la possession de Lull envoyant Sloukas à la ligne des lancers francs (69-69). Aucune des équipes n’a pu prendre les devants dans les dernières secondes pour aller en prolongation.

Les prolongations commencent par le dunk de Tavares tandis que les joueurs de l’Olympiacos commetaient également la faute (69-72). McKissic pour une fois de plus avec le dunk ramène son équipe dans un, ne laissant pas les invités s’en tirer avec une plus grande avance (71-72). Quatre points d’affilée de Laprovittola, donne au Real Madrid une avance de 5 points (71-76) avec McKissic le ramener à deux points (74-76). L’Olympiacos a eu la chance de revenir dans la position de leader avec Hassan Martin complétant le alley-hoop et obtenant le lancer franc supplémentaire (77-76). Thompkins ne se trompe pas du périmètre mais Martin pour une fois de plus, égale (79-79). Real Madrid a commis le chiffre d’affaires avec Laprovittola, Hassan Martin a marqué un autre seau, Llull a tiré le triple obtenir le score à 81-82 avec 14 secondes restantes. L’Olympiacos a commis le turnover, donnant la possession au Real Madrid et Laprovittola a marqué deux lancers francs faciles (81-84). Avec 12 secondes au compteur, Sloukas se dirige vers la ligne des lancers francs où il a fait un sur deux. Laprovittola, à l’autre bout, a mené son équipe à une victoire de 82-86.



Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trending