Connect with us

France

La tête de la fille rasée par la famille musulmane ‘pour tomber en amour avec le garçon chrétien’

Published

on


Une FILLE a été battue et s’est fait raser la tête par sa famille musulmane en France pour « tomber amoureuse d’un garçon chrétien ».

La Bosniaque, âgée de 17 ans, s’est fait raser les cheveux de deux pieds par ses parents, sa tante et son oncle pour avoir eu une relation avec un chrétien serbe de 20 ans.

Une adolescente musulmane l’a rasée par sa famille parce qu’elle aurait été amoureuse d’un chrétien

Français ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin s’est dit « profondément choqué » par l’acte de « torture »

L' »acte de torture » s’est produit lundi dans la ville de Besancon, dans l’est du pays, et elle se serait laissée une côte cassée et des ecchymoses.

Les procureurs ont déclaré vendredi que la famille de la jeune fille fait face à un procès sur des accusations de violence contre un mineur pour s’être rasé la tête en raison de leur relation.

Français ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a déclaré sur Twitter: « Rasée et battue parce qu’elle ‘aimait un chrétien’.

« Profondément choqué par cet acte de torture sur cette jeune fille de 17 ans. Cette barbarie exige la peine la plus sévère.

Le couple a vécu dans le même bâtiment et a été dans une relation pendant plusieurs mois après l’adolescent est arrivé de Bosnie-Herzégovine avec sa famille il ya deux ans.

La procureure adjointe Margaret Parietti a déclaré à Français médias : « Les deux familles se connaissaient et [their relationship] n’était pas un problème.

« Ais quand ils ont commencé à parler de mariage, les parents de la jeune fille lui ont dit « nous sommes musulmans, vous ne pouvez pas épouser un chrétien. »

Les parents de la jeune fille, tante et oncle, d’origine bosniaque et musulmane, ont été arrêtés par la police et remis en liberté sous contrôle judiciaire.

Il leur est interdit de contacter la jeune fille, qui a été placée sous protection.

Mme Parietti a déclaré: « Ils seront jugés pour ‘violence contre les mineurs’.

La famille de la jeune fille lui a pris son téléphone et l’a empêchée de contacter son petit ami avant qu’ils ne s’enfuient.

Quatre jours plus tard, ils sont allés à la maison familiale de la jeune fille avec les parents du petit ami.

Le procureur a déclaré: « Le premier coup est venu de la mère. Puis il y a eu une flambée de violence.

« lle a été emmenée dans une chambre et battue. Elle a été rasée, selon son témoignage, par son oncle – le frère de son père – alors qu’elle était battue.

Le petit ami a quitté la maison pour le signaler à la police, mais ses parents ne sont pas intervenus, selon les procureurs.

Lorsque les agents sont arrivés, ils ont constaté que la jeune fille avait été faite pour se cacher par sa tante avant qu’elle ne soit emmenée à l’hôpital.

Mme Parietti a dit qu’elle avait des ecchymoses « partout » en particulier à l’oreille.



Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tendance