Connect with us

Monde

Israël a utilisé un faux tweet d’invasion pour tromper le Hamas en s’enfuyant dans un réseau de tunnels

Published

on


ISRAËL a utilisé les fausses nouvelles d’une invasion terrestre à Gaza pour tromper les fanatiques du Hamas en fuyant à l’intérieur de leur réseau de tunnels avant de les bombarder en morceaux, selon les rapports.

La région a été touchée par plus de 1 000 missiles alors que l’armée israélienne se prépare au « plus grand bombardement à ce jour ».

🔵 Lire notre blog israël-gaza en direct pour les toutes dernières mises à jour …

Israël a utilisé un faux tweet pour tromper le Hamas avant de les bombarder

Roquettes dans le ciel dans la bande de Gaza

Selon certaines informations, les troupes emballent désormais les zones frontalières avec 160 avions et de nombreux chars en place – et le Hamas devrait réagir.

Hier soir, tsahal a semé la confusion en affirmant que des soldats au sol étaient entrés dans l’enclave palestinienne – alors que ses avions de chasse continuaient de frapper des cibles appartenant à des militants.

La force a tweeté: « Les troupes aériennes et terrestres de Tsahal attaquent actuellement dans la bande de Gaza. »

Le porte-parole militaire Jonathan Conricus a ajouté: « Il y a des troupes au sol qui attaquent à Gaza, ainsi que des forces aériennes ».

Les chroniqueurs militaires en Israël ont compris que cela signifiait que le corps blindé et l’artillerie déployées près de Gaza vont attaquer, rapporte Israel National News.

Toutefois, peu après, tsahal a déclaré qu’aucune troupe terrestre n’avait franchi la bande de Gaza.

Il a ajouté: « Clarification: Il n’y a actuellement pas de troupes au sol de Tsahal à l’intérieur de la bande de Gaza.

« Les forces aériennes et terrestres de Tsahal mènent des frappes sur des cibles dans la bande de Gaza. »

Les rapports en Israël affirment que cette décision était une ruse planifiée pour détruire le réseau de tunnels du Hamas.

Comme le Hamas pensait initialement qu’une invasion terrestre était en cours, il a immédiatement envoyé ses combattants dans le tunnel souterrain sous la ville de Gaza.

Les tunnels terroristes ont été construits par les Palestiniens pour accéder à Israël (Photo en 2016)

Un F16 israélien près de la frontière

La bande de Gaza a été touchée par plus de 1 000 missiles

Les tunnels, fonctionnent à des profondeurs de jusqu’à 130 pieds (Photo en 2014)

Les tunnels terroristes ont été construits par les Palestiniens pour accéder à Israël, mais auraient été détruits par les Forces de défense israéliennes lors du conflit de 2014.

Mais depuis, les combattants palestiniens ont reconstruit les passages en les utilisant pour entrer en Israël et tendre une embuscade aux soldats de Tsahal.

Les tunnels, fonctionnent à des profondeurs de jusqu’à 130 pieds et atteignant des dizaines de mètres en Israël à partir de la bande de Gaza.

Cette décision intervient alors que 160 avions de Tsahal ont largué 450 bombes, touchant 150 cibles.

Cette frappe aérienne de 40 minutes a été le plus grand bombardement israélien depuis le début des combats plus tôt cette semaine, selon l’armée.

Le ministère de la Santé de Gaza a indiqué que le bilan s’est élevé à 119 Palestiniens, dont 27 enfants, et 600 blessés.

Le Hamas et les groupes militants du Jihad islamique ont confirmé 20 morts dans leurs rangs, bien qu’Israël affirme que ce nombre est beaucoup plus élevé.

Le bilan est estimé à 119 Palestiniens

Alors que la tension monte, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré aujourd’hui qu’Israël se battait contre une « guerre sur deux fronts ».

« Nous n’avons pas de plus grande menace maintenant que ces pogroms, dit-il.

« Nous n’avons pas d’autre choix que de rétablir l’ordre public par un recours déterminé à la force. »



Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tendance