Connect with us

Technologie

Google s’engage à protéger les projets open source

Published

on


Google a mis sa puissance derrière une initiative visant à protéger l’intégrité des projets open source.

La décision de protéger les marques de commerce de projets open source intervient après qu’un certain nombre de projets très réussis ont été affectés par des fournisseurs de cloud publics qui ont réduit les revenus des responsables du projet en offrant des services gérés.

L’an dernier, le New York Times décrit comment Amazon Web Services (AWS) avait copié et intégré des logiciels open source d’Elastic dans son propre service Elasticsearch.

Comme Computer Weekly l’a signalé précédemment, MongoDB et Redis ont tous deux modifié leurs produits pour faire la différence entre la version librement distribuée et une licence qui couvre explicitement les organisations qui souhaitent utiliser le produit dans un service géré.

Selon Google, la compréhension et la gestion des marques est essentielle pour la durabilité à long terme des projets, en particulier avec le nombre croissant de produits d’entreprise basés sur l’open source. L’initiative, appelée Open Usage Commons, vise à étendre la philosophie et la définition de l’open source aux marques de commerce de projet.

Chris DiBona, directeur de l’open source chez Google, est membre du conseil d’administration d’Open Usage Commons; Miles Ward, ancien directeur des solutions de Google Cloud; Cliff Lampe, professeur à l’École d’information de l’Université du Michigan; et Allison Randal, développeur et stratège en logiciels open source, et membre du conseil d’administration du Software Freedom Conservancy.

Les membres du conseil d’administration ont déclaré qu’Open Usage Commons couvrira également l’éducation en matière de marques de commerce.

« Beaucoup de gens peuvent ne pas se rendre compte que l’autorisation d’utiliser la marque du projet est distincte de la licence du projet pour son code source. Si vous examinez diverses licences open source, vous trouverez probablement une ligne qui dit que la licence n’accorde pas l’utilisation de la marque. Ceux-ci sont distincts, car si n’importe qui peut utiliser ou distribuer le code source, quand quelqu’un voit le nom ou le logo d’un projet, ils assument certaines qualités sur ce qu’ils consomment en fonction de leur confiance dans le projet. Bien qu’une licence ne soit pas nécessaire pour des références précises au nom d’un projet, une politique bien définie sur les marques élimine l’ambiguïté et fournit une certitude quant aux utilisations acceptables », ont-ils écrit dans un message annonçant Open Usage Commons.

Selon sa page de questions fréquemment posées (FAQ), Open Commons Usage affectera les entreprises qui souhaitent offrir des versions gérées de projets dont les marques ont été protégées : « L’application des principes OSS et la propriété neutre de la marque signifie que ces entreprises peuvent investir dans l’offre de « projet en tant que service » parce que c’est une garantie qu’elles peuvent utiliser cette marque; il ne sera pas soudainement enlevé sur un coup de tête après qu’ils ont construit une offrande autour d’elle.

Les membres du conseil d’administration ont affirmé qu’à terme, la marque de commerce de projets open source aiderait aussi les utilisateurs, car cela encouragerait plus de services, plus d’intégrations et plus d’outils autour des projets qu’ils utilisent. « Les fournisseurs et les développeurs peuvent investir en toute confiance dans la construction de quelque chose qui repose sur la marque du projet », ont-ils écrit sur le site Web Open Usage Commons.

Pour lancer l’Open Usage Commons, Google a déclaré qu’il a contribué au financement initial, et les marques de commerce d’Angular, un cadre d’application web pour mobile et de bureau, Gerrit, web-based team code-collaboration outil, et Istio, une plate-forme ouverte pour connecter, gérer et sécuriser les microservices, sera protégé par Open Usage Commons.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tendance