Connect with us

Monde

Garçon, 3, trouvé avec l’ongle dans le crâne et les organes génitaux enlevés pendant que papa arrêté

Published

on


Un BAMBIN a été retrouvé mort avec un clou dans la tête et les yeux et les organes génitaux enlevés lors d’un meurtre de mutilation choquante en Afrique du Sud.

Le corps de l’enfant de trois ans a été retrouvé par des membres de sa famille à Thembalihle, à Estcourt, le 27 novembre, au lendemain de sa disparition sous la garde de son père.

Le corps d’un enfant de trois ans a été retrouvé dans des buissons à Thembalihle, à Estcourt

Le père de l’enfant, Themba Majozi, 38 ans, a depuis été arrêté.

Il est allégué que le bambin se trouvait chez sa grand-mère lorsqu’un homme qu’elle connaît est entré dans la maison et l’a emmené à 9 h.

Après son retour du travail le lendemain et a constaté que l’enfant n’était toujours pas revenu, elle a interrogé l’homme sur ses allées et venues, mais il est devenu violent, selon le porte-parole de la police du KwaZulu-Natal, le capitaine Nqobile Gwala.

Les membres de la famille concernés ont alors commencé à chercher l’enfant disparu, avant qu’ils ne trouvent son corps mutilé dans « un état terrible jeté dans la brousse ».

« Un clou a été conduit à travers son crâne et ses yeux et les organes génitaux ont été enlevés », selon un communiqué publié par KwaZulu-Natal développement social MEC Nonhlanhla Khoza.

« La police doit rapidement conclure l’enquête et arrêter les auteurs de ce meurtre d’un enfant innocent. »

Majozi, le père de l’enfant, a été arrêté pour meurtre et les parties manquantes du corps ont été retrouvées à son domicile.

Il n’y avait pas encore de motif clair pour le meurtre, car le suspect devait comparaître devant le tribunal de première instance d’Estcourt le 30 novembre.

Il aurait été reporté au 2 décembre pour que l’accusé subisse une observation mentale préliminaire.

S’adressant à TimesLive depuis le village rural, la grand-mère de l’enfant, Theni Majozi, a décrit comment elle avait du mal à se réconcilier avec la manière horrible dont le corps de son petit-fils a été retrouvé.

Elle a dit que la mère du garçon ne vit pas avec la famille.

« L’enquête de police devrait approfondir la façon dont cet enfant a disparu à son domicile alors qu’il était laissé sous la garde de son père », a déclaré Khoza.

« C’est tragique et la famille doit trouver une issue à la suite de ce meurtre. »

Elle a demandé des peines d’emprisonnement maximales pour les personnes reconnues coupables du meurtre de femmes et d’enfants, car elle a dit combien « trop » étaient assassinés en Afrique du Sud.

« Nous appelons les membres de la société à isoler ceux qui sont impliqués dans des meurtres aussi horribles », a-t-elle ajouté.

Le commissaire provincial du KwaZulu-Natal, le lieutenant-général Khombinkosi Jula, a condamné le meurtre brutal de l’enfant innocent.

« Je suis heureux que le suspect soit derrière les barreaux pour ses mauvaises actes », a-t-il dit.



Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trending