Connect with us

France

Français enseignants abandonnent Astrazeneca jab que l’énorme centre de vaccination ferme

Published

on


Les enseignants français ont abandonné le jab Astrazeneca comme un grand centre de vaccination fermé après seulement 50 personnes sur 4.000 inscrits.

Le taux de participation de seulement 1,25% fait suite à une série d’avertissements, de retraits et de demi-tours sur la médecine très efficace développée au Royaume-Uni par le président Emmanuel Macron.

🔵 Lire notre blog coronavirus en direct pour les dernières mises à jour

Le centre de vaccination du Palais des Expositions a dû être fermé après que seule une poignée de personnes se soient manifestées pour le vaccin AZ Covid

Français président Emmanuel Macron s’est exprimé sur le vaccin Astrazeneca

Bien qu’il ait été lié à un petit nombre de caillots sanguins, les médecins et les politiciens en France et en Grande-Bretagne croient encore Oxford-AstraZeneca devrait rester un élément clé de la lutte contre Covid-19.

Mais lorsque 4 000 doses ont été mises à la disposition des enseignants et des policiers âgés de plus de 55 ans dans la ville méditerranéenne de Nice ce week-end, peu étaient intéressées.

« Il y avait des gens qui se sont retournés quand ils ont appris que c’était le vaccin AstraZeneca », a déclaré Anne Frackowiak-Jacobs, le sous-préfet de Grasse voisine.

Confirmant que cela ne reflétait « aucune confiance » dans le vaccin, Mme Frackowiak-Jacobs a déclaré que le point vaccinal du Parc des Expositions de Nice devait rester ouvert tout le week-end mais fermé le samedi à 13heures.

Jeudi, le bilan total de covid-19 en France s’est élevé à plus de 100 000, et 300 personnes ont succombé à la maladie en 24 heures.

M. Macron avait déclaré à l’époque: « Comme toute notre énergie est désormais concentrée sur la sortie de cette épreuve, nous n’oublierons aucun visage ni aucun nom ».

Toute la France est actuellement en lockdown, et M. Macron a été sévèrement critiqué pour la lenteur du déploiement des vaccins, par rapport à ses voisins, dont le Royaume-Uni.

Quelque 12 millions de personnes ont reçu jusqu’à présent au moins une première dose de vaccin contre le coronavirus en France, soit 18,4% de la population.

Cela se compare à environ 4,5 millions de personnes, soit 6,6% de la population française, qui ont reçu une deuxième dose.

Malgré cela, des milliers de doses de l’Anglo-Suédois développé Oxford AstraZeneca sont gaspillés à la suite de la panique créée par le président Macron.



Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tendance