Connect with us

France

Femme emprisonnée pour avoir tiré sur son petit ami alors qu’il promettait de « lui casser le visage »

Published

on


Une femme qui a abattu son petit ami violent après lui avoir dit qu’il allait « lui casser le visage » a été emprisonnée pendant 10 ans en France.

Alexandra Richard, 42 ans, de la ville de Français à Rouen, a fait exploser un fusil de chasse à bout portant sur son partenaire Sébastien Gest après avoir menacé de violence, a-t-on indiqué au procès.

Alexandra Richard avec son partenaire Sébastien Gest qu’elle a abattu

Le tribunal de la Français rouennaise a appris comment elle avait été abusée par son partenaire

Selon le journal France Bleu, le meurtre a eu lieu à leur domicile de Montreuil-en-Caux, dans le département de Seine-Maritime, dans la région de Français en Normandie, le 16 octobre 2016.

Elle a ensuite appelé la police qui est arrivée sur les lieux et a confirmé la mort de la victime.

Il aurait été reconnu violent par la police et aurait été reconnu coupable d’avoir tiré sur un rival en 1999 et Richard lui-même aurait porté plainte pour violence conjugale en janvier 2016.

Le couple s’est rencontré deux ans plus tôt sur leur lieu de travail, une entreprise de construction de vérandas.

Gest était un gestionnaire de site, sa petite amie travaillait dans le département après-vente.

En t’a témoigné, Richard a dit qu’elle n’avait pas l’intention de le tuer et qu’elle avait plutôt voulu s’enfuir avec les enfants.

Nathalie Tomasini, l’avocate de l’accusé, a déclaré: « Alexandra Richard est une belle personne, c’était la proie idéale.

« Il y avait la domination et le contrôle, une forme de contrôle qui permettait les abus physiques, sexuels et économiques.

« Elle devait être à son service, que ce soit sexuellement ou pour des tâches ménagères.

« Il la considérait comme son w ***e et sa gouvernante. »

Rose-Marie Capitaine, l’avocate des parents du défunt, a déclaré à l’audience : « Il y avait des excès en lui, mais ne le présentons pas comme un tortionnaire, évitons ces excès. »


Si vous êtes victime de violence familiale, SupportLine est ouvert les mardis, mercredis et jeudis de 18h à 20h au 01708 765200. Le service de soutien par courriel de l’organisme de bienfaisance est ouvert en semaine et le week-end pendant la crise – [email protected]

Women’s Aid fournit un service de chat en direct disponible. de 10h à 12h.

Vous pouvez également appeler la ligne nationale d’aide à la violence familiale 24 heures sur 24 au 0808 2000 247.



Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trending