Connect with us

Monde

Émeutes en Suède après que des extrémistes de droite ont brûlé des copies du Coran dans la rue

Published

on


DES RIOTS ont éclaté en Suède après que des extrémistes de droite ont brûlé des copies du Coran dans la rue.

Des centaines de manifestants ont brûlé des pneus et lancé des pierres sur les policiers alors qu’ils manifestaient contre l’incendie du livre saint musulman à Malmö, en Suède.

Des émeutes ont éclaté en Suède après que des copies du Coran ont été brûlées

Des centaines de manifestants sont descendus dans la rue à Malmö

Les émeutes ont été en réaction à des extrémistes brûlant des copies du Coran

Certains manifestants ont lancé des pierres sur les flics

Les émeutes ont envoyé d’énormes panaches de fumée noire épaisse s’élevant au-dessus de la ville la nuit dernière.

Des extrémistes avaient auparavant brûlé le Coran en réaction à l’arrestation d’un homme politique danois d’extrême droite.

Rasmus Paludan, leader du parti d’extrême droite Hard Line, s’était vu refuser l’autorisation de tenir une réunion à Malmö.

Il a été arrêté à la frontière en Suède et a été banni du pays pendant deux ans.

En ce qui concerne les émeutes réactionnaires, un porte-parole de la police de Malmo a déclaré hier soir: « Nous n’avons pas cela sous contrôle, mais nous travaillons activement pour prendre le contrôle.

« Nous voyons un lien entre ce qui se passe maintenant et ce qui s’est passé plus tôt aujourd’hui. »

Le porte-parole de la police, Calle Persson, a déclaré qu’ils soupçonnaient Paludan d’enfreindre la loi s’il était laissé entrer en Suède.

« Il y avait un risque que son comportement… constituerait une menace pour la société », a-t-il déclaré.

Après son arrestation, des partisans ont brûlé le Coran lors de rassemblements, et trois personnes ont été arrêtées pour incitation à la haine raciale.

Paludan a provoqué la controverse l’année dernière quand il a brûlé une copie du Coran entouré de bacon.

Il a posté un message sur Facebook après avoir été arrêté.

« Renvoyé et banni de Suède pendant deux ans. Cependant, les violeurs et les meurtriers sont toujours les bienvenus », a-t-il écrit.

La police de Malmo a dit hier soir qu’ils n’avaient pas la situation sous contrôle

Des policiers et des manifestants sont photographiés lors des émeutes à Malmö



Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tendance