Connect with us

Technologie

Atos développe une référence Q-Score pour l’informatique quantique

Published

on


L’informatique quantique est peut-être dans des années, mais Atos prépare les entreprises à l’âge du quantum avec l’analyse comparative pour les aider à mesurer la puissance de calcul.

Selon Atos, 2020 est devenu un point d’inflexion pour l’informatique quantique. Des zones d’application réelles ont été identifiées qui ne peuvent pas être résolues dans le monde classique, mais peuvent être résolues dans le monde quantique.

Atos a déclaré que la nouvelle mesure, appelée Q-Score, mesure les performances réelles des processeurs quantiques lors de la résolution d’un problème d’optimisation.

Elie Girard, PDG d’Atos, décrit Q-Score comme une mesure universelle de l’informatique quantique, qui vise à mesurer et à évaluer les performances de l’informatique quantique de tout type de qubit. Les ordinateurs quantiques nécessitent une énorme quantité de correction d’erreur. Il a dit que la mesure Q-Score aidera les entreprises à améliorer leur compréhension du type de problèmes où les ordinateurs quantiques fonctionnent bien.

« La classe d’applications où Q-Score aura le plus d’impact est dans l’optimisation, at-il dit. Contrairement à l’intelligence artificielle (IA), où un modèle de données n’est peut-être pas facile à expliquer, Girard croit que les humains peuvent expliquer les problèmes qu’un ordinateur quantique est utilisé pour résoudre.

« Je pense que c’est un problème combinatoire. Il ne s’agit pas que les humains soient incapables de comprendre ce que fait la machine », a-t-il dit, ajoutant que même si les humains peuvent résoudre le problème, la façon dont ils le font ne peut pas prendre de l’ampleur.

Le problème des vendeurs itinérants est un problème de mathématiques bien connu, décidant de l’itinéraire optimal qu’un vendeur doit prendre entre chaque ville, en visitant chacun d’eux une fois. Pour Girard, un humain pourrait facilement tracer un itinéraire optimal pour le vendeur de visiter une poignée de villes, mais cela devient impossible que le nombre de villes augmente.

Un ordinateur quantique peut l’échelle beaucoup plus, ce qui signifie qu’il peut comprendre la route optimale entre les villes que de plus en plus sont ajoutés. « Votre cerveau comprend le problème, mais quand vous augmentez les dimensions, le cerveau ne peut pas calculer les résultats, at-il ajouté.

Un autre exemple apparemment simple, dit Girard, est celui où une université doit loger 400 étudiants, mais n’a que 100 chambres dans sa résidence, et il y a 50 paires d’étudiants qui se détestent. Selon Girard, le nombre de combinaisons de paires d’étudiants qui pourraient être logés ensemble est plus grand que le nombre d’atomes dans l’univers.

Girard a dit que les ordinateurs quantiques d’aujourd’hui mesurent 15 sur l’Atos Q-Score, une amélioration de 5 par rapport aux ordinateurs quantiques de l’an dernier. D’ici l’année prochaine, il s’attend à ce que les ordinateurs quantiques aient un score Q d’au moins 20.

Pour atteindre ce qu’on appelle la suprématie quantique – où un ordinateur quantique peut résoudre un problème qui n’est pas possible sur un superordinateur – le Q-Score devrait être d’environ 60. Pour Girard, cela montre que même si l’informatique quantique est dans un certain nombre d’années, c’est quelque chose que les chefs d’entreprise doivent intégrer dans leur planification stratégique à moyen et à long terme.

« Malgré le fait que la technologie quantique peut prendre des années, nous avons identifié des applications que les ordinateurs quantiques peuvent résoudre, dit-il.

Atos collabore au projet européen NExt ApplicationS of Quantum Computing, qui vise à stimuler les applications quantiques à court terme et à démontrer la supériorité quantique. Les projets comprennent l’identification de molécules pour la capture du dioxyde de carbone avec Total, le travail avec EDF sur l’optimisation de la charge des voitures électriques sur les bornes de recharge rapide, et la redéfinition des techniques de Monte-Carlo pour les ordinateurs quantiques à court terme.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trending