Connect with us

Sport

Anadolu Efes obtient une victoire sur la route bien nécessaire sur l’Olympiacos dans le retour de Larkin

Published

on



Shane Larkin Efes

Alors que le gardien américain Shane Larkin fait ses débuts en Euroligue pour la saison, Anadolu Efes s’est imposé au stade de la Paix et de l’Amitié au Pirée face à l’Olympiacos, 84-79, vendredi soir (30/10).

Vasilije Micic a été le meilleur marqueur d’Anadolu Efes avec 20 points tandis que Shane Larkin en a ajouté 15 à son premier match de la saison, tout comme Rodrigue Beaubois, qui en a marqué 15. Pour l’Olympiacos, Hassan Martin a été le meilleur marqueur avec 11 points avec Shaquielle McKissic et Kostas Sloukas en ajoutant 10 chacun.

Le Match

Dès les premières minutes du match, Anadolu Efes a joué une défense solide en essayant de limiter les efforts offensifs de l’Olympiacos. L’Olympiacos n’a pas eu de problèmes pour trouver d’autres options pour marquer et avec un gros trois de Kostas Papanikolaou et six au total, a égalisé le match (8-8). Deux lancers francs manqués de Shaquielle McKissic ont donné à Anadolu Efes la chance d’obtenir une avance de quatre points dans le premier quart-temps (10-14) et même d’en faire une avance de cinq points plus tard (12-17) avec cinq minutes restantes. Avec Bryant Dunston ayant deux blocs dans le premier quart-temps, Anadolu Efes a profité de leurs chances et a terminé le premier quart-temps.

Dans le deuxième quart-temps, les visiteurs menaient 6-0 pour prendre l’avantage sur les points sûrs et mettre l’Olympiacos en difficulté. Efes a joué une grande défense et a réussi à étendre leur avance et prendre la différence entre les deux équipes à deux chiffres (29-41). Pendant quelques minutes, aucune des équipes n’a vraiment pu créer le score en terminant le quart et la première mi-temps s’est terminée par Anadolu Efes en tête par six points (38-44).


Photo: Euroligue de basket-ball

Dans le troisième quart-temps, l’Olympiacos a réussi à revenir sur le jeu et faire un seul match de point (43-44) avec un tir à trois points de Sasha Vezenkov. L’équipe du Pirée a pris les devants plus tard (47-44) grâce à deux paniers consécutifs de Shaquielle McKissic, qui a ramené l’énergie manquante dans l’équipe. Efes a égalisé (47-47) et a repris l’avantage grâce à Vasilije Micic pour trois points (47-50). Quelques efforts offensifs infructueux des « Reds » et la pression d’Efes, ont redéssué l’avance à l’équipe turque pour mettre fin au troisième quart-temps (57-63).

L’Olympiacos a fait de son mieux dans le quatrième et dernier quart-temps pour revenir sur le jeu. Les joueurs de l’entraîneur Bartzokas tiraient de l’arrière 63-75 avec 4:47 à faire, mais se sont rapprochés de 70-75 et 73-77 avec deux minutes à faire, après un gros tir à trois points du capitaine Vassilis Spanoulis. Efes a réussi à rester concentré et à prendre une victoire sur la route bien nécessaire, 79-84.



Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trending