Connect with us

Sport

7e journée de l’Euroligue (2e journée) : Monaco étourdit le CSKA Moscou ; Elie Okobo établit un nouveau sommet en carrière en EuroLeague

Published

on


La 7e journée de l’Euroligue s’est terminée vendredi, Monaco écrasant le CSKA Moscou et Elie Okobo établissant un nouveau sommet en carrière dans la compétition.

Monaco a fait un retour en force et a assommé le CSKA Moscou à domicile (97-80). Les hôtes accusaient un 22 points de devancé en première mi-temps (13-35), mais ont renversé la situation en deuxième période. Dominant leurs adversaires des deux côtés, ils les ont surclassés 58-28 et ont navigué vers la victoire (97-80).

Monaco a maintenant remporté deux victoires consécutives, s’améliorant à 4-3. Pendant ce temps, le CSKA a également chuté à 4-3 et est maintenant sur une série de deux défaites.

A Athènes, Elie Okobo a été inarrêtable et a mené l’ASVEL Villeurbanne devant le Panathinaikos (70-84). La jeune garde a établi de nouveaux sommets en carrière en EuroLeague dans les points (35) et PIR (37).

ASVEL a été aux commandes pendant la majeure partie de la nuit et a enduré les multiples tentatives de retour des « Verts » pour sceller l’accord. Les Français sont à une victoire du sommet, à 5-2. Au contraire, le Panathinaikos est resté fermé au bas du classement, à 2-5.

L’UNICS Kazan a remporté sa plus grande victoire en Euroligue cette saison, après avoir demeursé le Real Madrid à domicile (65-58). Dans une bataille âprement disputée, les hôtes ont conclu le match sur une série de 10-0 pour remporter la victoire.

Les Russes se sont améliorés à 3-4, tandis que le Real Madrid a manqué l’occasion d’atteindre le haut du tableau (5-2).

Anadolu Efes et zenit Saint-Pétersbourg ont remporté des victoires confortables à domicile et ont clôturé le 7e tour de la manière la plus simple possible. Les Turcs (2-5) ont décimé le Zalgiris Kaunas (94-60), les Lituaniens restant le seul club d’Euroligue sans victoire (0-7).

De son côté, le Zenit a utilisé une série de 24-0 dans le deuxième quart-temps et une série de 16-0 dans le troisième afin d’écraser Baskonia (83-54). Les Russes ont grimpé à 4-3, tandis que les Basques ont maintenant une fiche de 3-4.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tendance