Connect with us

Monde

18 morts après que le Père Noël infecté par Covid se rende à la maison de soins

Published

on


Quelque 18 résidents des foyers de soins sont maintenant morts de Covid après la visite d’un père Noël superspreader qui a été infecté par le virus.

Des photos montrent le Père Noël – qui ne savait pas qu’il avait été infecté par le coronavirus – posant avec des résidents âgés à la maison d’habitation plus tôt en décembre.

⚠️ Lire notre blog coronavirus en direct pour les dernières nouvelles et mises à jour

Le Père Noël a été vu posant avec des résidants donnant un pouce

Le Père Noël et son assistant traditionnel Zwarte Piet

Le nombre de morts a depuis augmenté tout au long du mois à la suite de l’événement mal avisé à la maison de soins Hemelrijck à Mol, en Belgique, rapporte la VRT.

Cinq autres résidents sont morts au cours de la veille de Noël et le jour de Noël que le nombre de morts a grimpé de façon choquante à 18.

Quelque 121 résidents et 36 membres du personnel auraient été infectés par l’épidémie locale.

Les tests de laboratoire tentent toujours de déterminer exactement d’où vient l’infectieux, mais des questions ont été posées au sujet de la visite du Père Noël involontairement infecté.

Le Père Noël – vêtu du costume traditionnel de Saint Nick, aux côtés de son assistant Zwarte Piet, un personnage souvent marqué raciste pour son utilisation de blackface – sont photographiés rencontrant des résidents tout en portant des masques.

Le personnel de la maison de soins espérait que le Père Noël remonterait le moral des résidents et qu’il ne se sentirait pas mal avant la visite.

La direction de la maison ont dit que le Père Noël et ses aides étaient des thérapeutes qui ont également accès aux résidents à d’autres moments.

« Nous nous attendons à jusqu’à dix jours difficiles », a déclaré le maire Wim Caeyers.

Il a ajouté: « Plusieurs laboratoires tentent actuellement de déterminer la source des infections, mais je n’ai pas encore reçu de résultats.

« Cela reste donc incertain pour le moment. »

Des médecins et des ambulanciers paramédicaux ont été mobilisés dans cette ville de 35 000 habitants pour aider à lutter contre l’épidémie.

On craint que le Père Noël n’a déclenché l’épidémie

Les autorités de Mol ont déclaré que le Père Noël avait « visité divers espaces communs tels que le salon ».

« Il gardait ses distances avec les résidents et portait un couvre-visage. Les résidents portaient également des couvre-visage », ajoute le communiqué.

Mais des photos obtenues par la VRT montraient des habitants sans masque.

M. Caeyers a déclaré à la VRT que la visite avait été « faite avec la meilleure intention, mais elle a mal tourné ».

« La journée a été très noire pour le foyer de soins », a-t-il dit.

Le maire a d’abord dit qu’on pensait que l’homme avait suivi les règles de distanciation sociale.

« Au départ, ils ont dit que les règles avaient été suivies, mais tout de suite vous recevez des photos des familles des résidents où vous pouvez voir que ce n’était pas le cas, dit-il.

Le Père Noël ne savait pas qu’il était infecté avant de visiter le foyer de soins

Jannes Verheyen, porte-parole d’Armonea, l’entreprise qui gère la maison, a déclaré: « L’équipe est très choquée par ce qui s’est passé, mais cela les rend également très motivés pour sortir le virus à nouveau. »

Mais l’un des meilleurs virologues belges Marc Van Ranst, de l’université KU Leuven, a dit douter que le Père Noël ait pu causer autant d’infections

Une mauvaise ventilation est beaucoup plus probable la cause malgré la visite étant une « idée stupide ».

« Même pour un super-éper propagé, ce sont trop d’infections à la fois, dit-il.

La Belgique a été frappée par une deuxième vague de coronavirus en octobre qui a vu son système de santé poussé au point de rupture.

En réponse, le pays a mis en place des mesures de verrouillage partiel, y compris la fermeture de magasins, bars et restaurants non essentiels.

Jusqu’à présent, le pays a enregistré 637 246 cas, pour un nombre total de 19 089 morts.

Il enregistre régulièrement une quarantaine de décès par jour depuis le retour du virus en octobre, mais le nombre de cas quotidiens est passé de 24 000 à environ 3 000.



Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tendance