Le rôle de la Commission

Basée à Bruxelles, la Commission européenne est l’organe exécutif de l’UE. En tant que telle, elle remplit les missions suivantes :

  • Proposition d’actes législatifs au Parlement et au Conseil européens : la Commission est la seule institution habilitée à présenter des propositions législatives.
  • Gestion et mise en œuvre des politiques communautaires et supervision du budget : parmi les nombreuses politiques dont elle est responsable, la Commission supervise le fonctionnement de la politique commune de la pêche et de son instrument financier, le Fonds européen pour la pêche.
  • Contrôle du respect du droit européen par les États membres : en tant que « gardienne des traités », la Commission a le pouvoir d’engager une procédure à l’encontre des États membres qui ne respecteraient pas les obligations qui leur incombent. Lorsque les procédures initiales d’infraction, telles qu’une lettre à l’État membre concerné, restent sans effet, la Commission est habilitée à traduire celui-ci devant la Cour de justice, laquelle peut imposer des sanctions.
  • Représentation de l’UE sur la scène internationale : dans ses attributions, la Commission peut représenter l’UE dans des enceintes internationales comme l’Organisation mondiale du commerce et négocier des accords avec des pays tiers, tels que ceux concernant les droits de pêche.

Le collège de la Commission se compose de 27 commissaires, désignés par l’État membre auxquels ils appartiennent, et responsables, chacun, d’une ou plusieurs politiques communautaires, pour une durée de cinq ans. Chaque commissaire dispose d’un cabinet dont il sélectionne lui-même le personnel et qui inclut un porte-parole, responsable des relations avec les médias.

Les commissaires sont secondés dans leur travail par le personnel de la Commission, organisé en directions générales (DG), chacune responsable de politiques spécifiques. Les DG sont composées de fonctionnaires. Chacune est dirigée par un directeur général, l’équivalent d’un haut fonctionnaire ministériel, qui rend compte au commissaire en charge du même domaine politique.

Lors de l’élaboration d’une nouvelle proposition politique, la DG pertinente prépare un projet, qui est ensuite discuté avec les autres DG concernées et, le cas échant, modifié. On appelle ce processus « consultation interservices ». Une fois la proposition finalisée, elle est adoptée par le collège des commissaires lors de l’une de ses réunions hebdomadaires. La proposition officielle de la Commission est alors examinée par le PE et le Conseil, conformément aux procédures d’application, lesquelles varient en fonction du domaine politique.

Be Sociable, Share!

Ainsi fonctionne la PCP

  • Le rôle du Conseil des Ministres
  • Le rôle du Parlement européen
  • Le rôle de la Commission
  • Contexte

« Newer items | Older items »